Vives les VACANCES

Seulement pendant cette période, de nombreux jeunes gens se prêtent à des expériences sexuelles qui ont des conséquences terribles.

Prenons le côté des GROSSESSES PRECOCES qui touchent de manière discriminatoire la fille car le garçon après avoir reçu une petite ''tape'' sur les doigts continuera ses études ..... La fille elle est carrément retirée du système de scolarisation par le règlement intérieur des écoles, collèges ou lycées et abandonnée par sa famille car elle déshonore à cause de sa grossesse, sans oublier les moqueries de son entourage.

L'Association pour la Jeune Fille-Mère du Cameroun (AJFMC) oeuvre depuis 3 ans pour la réinsertion sociale et la scolarisation de 140 jeunes mamans dont une dizaine présente différents examens cette année scolaire. Les autres sont orientées vers des formations qui leur permettront d'avoir un métier demain. Elle a organisé une conférence-débat avec des psychologue, éducateur, et sénateur pour conscientiser les jeunes et même les parents ce 06 juin à Yaoundé. Pour sa part, l’Unesco observe que 30% d’adolescentes âgées entre 16 et 17 ans sont déjà mères. Par ailleurs, 3,5% de filles âgées de 15 ans ont déjà eu au moins un enfant alors que 9,5% des filles âgées de 16 ans ont déjà un enfant. Cette institution met aussi en cause le multi partenariat sexuel chez les jeunes : 11,2% de filles âgées entre 15 et 19 ans ont plus d’un partenaire sexuel contre 31,1% chez les garçons de la même tranche d’âge.

En conclusion tout part de l'éducation et les valeurs inculquées en milieux familial, l'entourage (Education, camaraderie, le tutorat....). Dans nos sociétés où les parents en activité délèguent leur responsabilité aux domestiques et aux média classiques et sociaux, il est difficile de circonscrire la rectitude de ces enfants qui sont obligés parfois d'apprendre les dangers de la vie quand ils sont déjà tombés dans le piège.

Le contexte social même entraine certains parents à dévergonder leur petite fille pour leur ramener de l’argent, du confort ou tout simplement de quoi manger......Où va-t-on???? 

Une collecte de fonds sera organisée pour aider ces jeunes-mères qui ont été abandonnées par leur famille et stigmatisées par la société le 11 juin au Hilton Hôtel.

Des crèches seront construites pour que les filles-mères puissent laisser leurs enfants en toute sécurité pendant qu'elles sont au travail.

Mme CHEDJOU née ENONE num 237- 679 375 371/ 698 321 081

Comments

Nous devons faire tout en notre pouvoir pour libérer nos filles de grossesses non désirées.Je suis tellement heureux de voir cette initiative surtout pendant cette période de vacances lorsque les jeunes filles deviennent plus vulnérables.Merci beaucoup soeur Sandy.rester notre voix

"I don`t just want to tell stories,I want to change stories"

Chi Yvonne Leina

Chère Yvonne

Oui une très bonne initiative de Madame Chedjou femme de Footballeur professionnel qui a décidé de mettre les moyens et même ceux de sont mari pour aider ses jeunes-mamans

 

J'aime cette campagne. Every girl needs to enjoy her rights at all level. Thanks for the sensitisation and the reinclusion of you mothers into education project. It is exactly what our communities need. Keep going madam

Masalien's