Nous avons la joie de célebrer cette journée de la femme Paysanne en cette date du 15/10/2014 c'est une bonne chose pour nous qui sommes les Leaders fiminine. Nous étions à MUMOSHO pour l'interviw avec ces femmes qui vendent des bananes en cour de route; Elles ont tant de problèmes car j'ai procèdé par la méthode d'identification de besoin et 'j'ai remarquer que ces femmes sont violées maralement; comment?
Elles ont dit que leurs maris restent à la maison pas pour les activités de la maison mais pour prndre de l'alcool et de jouer a la dame et les femmes sont à la route pour vendre de banane elles quitent leurs maisons chaque jour a 5H du matin uniquement pour chercher les marchandises et après elles prennent la direction du marché jusqu'a 20H30 arriver à la maison, elles commencent a preparer la nourriture pour les enfants et leurs maris, ces hommes tabassent leurs femmes chaque foi en disans que les femmes préparent les mauvais nourritures pendant que ces hommes ne fournissent pas aucun effor pour avoir quelque somme d'argent a des besoins de la maison.
Mais a MWENGA il ya les femmes qui acouche dans de mauvaises conditions tout ça c'est sont les difficultés rencontré par les femmes congolaises.
MERCI

English translation by community member Ruth Ithurralde

INTERNATIONAL DAY OF RURAL WOMEN

We were delighted to celebrate International Day of Rural Women on October 15, 2014. This is a great initiative for us, the women leaders. We were in MUMOSHO, interviewing women who sell bananas on the roadside. They have so many problems; I used the identification of needs method and discovered that these women are morally violated. How? They said that their husbands stay at home, not to do household chores, but to drink alcohol and play at being women, whilst the women are on the roadside selling bananas. They leave their homes at 5 a.m. every day to look for goods and then go to the market until 8:30 p.m. When they get back home they prepare food for their children and husbands. These men always beat up their wives, saying the food they prepare is bad. But they don’t make any effort to make money to run the house. In MWENGA, there are women who give birth in terrible conditions. These are some of the problems faced by Congolese women. THANK YOU.

Comment on this Post

Comments

Chère Ariane, Merci pour ce post même si le contenu est bien triste. Ca fait plaisir tout de même que ces femmes ne se décourgent pas et continuent à lutter en vendant des bananes, etc. Au fait, pendant l'interview, est-ce que vous avez pu leur redonner un peu d'espoir, aussi difficile que cela puisse être?! au plaisir de vous relire,

très cordialement,

Edith

Nous disons aussi merci pour votre courage de nous lire et écrire un commentaire ou propositions dans tout ceque nous faisons dans le programme des FILLES AMBASSADRICES POUR LA PAIX; pour ce qui conserne ces femmes, nous avons commencer par élaborer un projet d'Alphabetisation des adultes car on peut reclamer son droit si on le connais ce pourquoi nous les avons encouragées dans ces commerces mais aussi et surtout dans le programme d'alphabetisation. Nous disons une fois encore merci et au plaisir de vous relure.

A bientôt

arianemoza

Nous disons aussi merci pour votre courage de nous lire et écrire un commentaire ou propositions dans tout ceque nous faisons dans le programme des FILLES AMBASSADRICES POUR LA PAIX; pour ce qui conserne ces femmes, nous avons commencer par élaborer un projet d'Alphabetisation des adultes car on peut reclamer son droit si on le connais ce pourquoi nous les avons encouragées dans ces commerces mais aussi et surtout dans le programme d'alphabetisation. Nous disons une fois encore merci et au plaisir de vous relure.

A bientôt

arianemoza

Merci d'avoir partagé ce poste sur les activités des Filles Ambassadrices pendant la Journée Internationale de la Femmes Rurale. Vous faîtes un super travail en donnant de l'espoir à ces femmes qui vendent des bananes et en organisant des projets d'alphabétisation pour les adultes. Est-ce que les hommes participent aussi des fois dans vos activités? Pour apprendre l'importance de travailler ensemble en famille pour faire de l'argent et préparer les repas, et ne pas laisser aux femmes de tout faire. Ruth

Nous disons merci pour cet encouragement de nous lire chaque fois et poser aussi des questions pour savoir plus ce que les FILLES AMBASSADRICES POUR LA PAIX font chaque fin du moi à MUMOSHO; Absolument nous avons la joie de voir chaque fin du mois les hommes commencent a participer a nos activités dans ce même milieu et ces hommes aident déjà leurs femmes pour chercher le revenu familial de chaque jour a cause de ces sensibilisations en répétitions que nous faisons chaque fin du mois. Nous vous remercions et encore une fois courage de nous lire et à bientôt en ligne.

arianemoza

INTERNATIONAL DAY OF RURAL WOMEN We were delighted to celebrate International Day of Rural Women on October 15, 2014. This is a great initiative for us, the women leaders. We were in MUMOSHO, interviewing women who sell bananas on the roadside. They have so many problems; I used the identification of needs method and discovered that these women are morally violated. How? They said that their husbands stay at home, not to do household chores, but to drink alcohol and play at being women, whilst the women are on the roadside selling bananas. They leave their homes at 5 a.m. every day to look for goods and then go to the market until 8:30 p.m. When they get back home they prepare food for their children and husbands. These men always beat up their wives, saying the food they prepare is bad. But they don’t make any effort to make money to run the house. In MWENGA, there are women who give birth in terrible conditions. These are some of the problems faced by Congolese women. THANK YOU.