Les enfants issus de familles polygames sont depuis longtemps victimes de atrocités de diverses formes. Tel est le cas de non accès à l'éducation, au soin médicaux, à l'alimentation...Ceci étant, pas un seul cas est enregistré en ville de Goma. Lors de la succession, ce problème est à la base de conflits sociaux-économiques, même pendant que le responsable est en vie, il ya nécessairement une partie laissée dans ces droit.

English translation by community member Nancy Janus

My Experience

Children born to polygamous families have been victims of various forms of atrocity for a long time. For example, no access to education, to medical care, to nourishment…This being the situation, not a single case has been registered in the city of Goma. This problem will create socio-economic problems for the children of these families, even while the responsible parties (their parents) are alive, but some part of the law allows this.

Comment on this Post

Comments

Bienvenue dans notre communauté mondiale. Ça fait tellement plaisir de vous avoir parmi nous. Ici tu trouveras d’autre personne qui élève leur voix puissante entre des partage leurs rêve et leur vision .soit aussi libre car la porte est grandement ouverte pour vous aussi des postes tes journal et tes commentaire. A nouveau la Bienvenue

sylvie

Bonjour Kyakimwa,

J'ai traduit votre journal court en anglais. C'est très intéressant ce que vous dites au sujet des enfants des familles polygames. C'est grand dommage qu'ils manquent tant d'accès aux choses si importantes. Est ce qu'il y a beaucoup d'enfants de ces familles?

Merci pour écrire sur un sujet très important.

Nancy

My Experience

Children born to polygamous families have been victims of various forms of atrocity for a long time. For example, no access to education, to medical care, to nourishment…This being the situation, not a single case has been registered in the city of Goma. This problem will create socio-economic problems for the children of these families, even while the responsible parties (their parents) are alive, but some part of the law allows this.