Une fille habitant le village Kashasha dans le groupement Mudaka en territoire de Kabare a été menacée de viol par six hommes armés qui ont envahi le domicile familial, suite à sa résistance les hommes irritée puis mutilée, les bourreaux ont commencé par lui coupé les organes génitaux puis lui ont pendu la tête. Selon nos sources, ces inciviques cruels ont enfin emporté dans un sachet en plastic les organes ainsi coupés et les matières cervicales de leurs victimes.

English translation by community member jmasa

WOMEN SUFFER EACH DAY

A young female inhabitant in the village Kashana in the Mudaka grouping in the territory of Kabare was threatened with rape by six armed men who flooded the family home. Following her resistance to the men, the torturers cut her genital organs, then hung her by the head. According to our sources, these cruel, uncivil men carried away in a plastic bag the cut organs and cervical materials of their victims.

Comment on this Post

Comments

courage ma soeur d'avoir ajouter d'autres idées concernant les violences faites aux femmes et donc continuons avec cette lutte de plaider pour nos mamans, nos filles, enfants... félicitation

Noella Neema

Ma soeur Noella, Merci encore de partager avec nous ces messages. Cette fille ne méritait pas cette torture… personne ne mérite pas cette torture. Votre rôle comme journaliste est très importante et puissante! Bien que la voix de cette fille soit muette, vous parlez pour elle avec son histoire. S’il vous plaît, continuez à vous exprimer sur World Pulse et à plaider pour les femmes. Merci beaucoup. Bien à vous, Jelyn

WOMEN SUFFER EACH DAY

A young female inhabitant in the village Kashana in the Mudaka grouping in the territory of Kabare was threatened with rape by six armed men who flooded the family home. Following her resistance to the men, the torturers cut her genital organs, then hung her by the head. According to our sources, these cruel, uncivil men carried away in a plastic bag the cut organs and cervical materials of their victims.