LES CAUSES LIEES A LA PAUVRETE

Ariane Assumani
Posted June 18, 2014 from Democratic Republic of the Congo
- L'ignorance, - Blocage, - Structurelle; ex: la RDC avec les guerres en repetition il y a l'exode rural - Les épidemies, - Mauvaise repartition des biens, - L'absence d'un état de droit, - Inadéquation des structures politique

- L'executé de la terre arable,..... quel est votre avis?

English translation by community member Celya

CAUSES RELATED TO POVERTY - Ignorance - Lack of access - Structural: eg the DRC with the repetitive wars that generate rural exodus - Epidemic diseases - Poor distribution of goods, - The absence of a rule of law, - Inadequacy of political structures - The executed topsoil, ..... what is your opinion?

Comments 10

Log in or register to post comments
ArianeD
Jun 24, 2014
Jun 24, 2014

Chère Ariane,

Vous semblez être très intéressée par la pauvreté et au développement et vous suscitez des débats à ce sujet qui sont intellectuellement stimulants. Merci ! A propos de l'éducation liée à la pauvreté, connaissez-vous Bourdieu et Boudon ? Je suis certaine que vous seriez intéressée par leurs théories et j'aimerais beaucoup savoir ce que vous en pensez...?

Merci!

Ariane

Ariane Assumani
Jun 25, 2014
Jun 25, 2014

Merci encors une foi pour votre courage de nous lire et de nous poser ces questions consernant l'ecation mais en vrais dire ces auteurs je les ais entendu a l'école mais si vous avez d'autres informations qui le conserne, vous pouver mes les envoyées car j'en est besoin merci et a bientôt

ArianeD
Jun 24, 2014
Jun 24, 2014

Dans le même registre de l'éducation et du développement, je me demandais ce que vous pensiez de Marie Duru-Bellat et de ses arguments par rapport à l'inflation scolaire etc. Si vous en avez l'occasion, essayez de lire cet article qui résume sa position et dites-moi ce que vous en pensez. Notamment, pensez-vous que ses théories sont applicables de façon universelle ou seulement dans des pays où la majorité des citoyens ont accès à l'éducation ?

http://www.alternatives-economiques.fr/l-inflation-scolaire-par-marie-du...
Ariane Assumani
Jun 25, 2014
Jun 25, 2014

Merci encors pour me faire cette conaissence ce grand auteur si vous pouvez me narré son histoire et de m'enseinger ses théories ça sera une grande formation pour pour moi car j'aime étudier

ArianeD
Jul 15, 2014
Jul 15, 2014

Pardonnez-moi pour cette vulgarisation de théories complexes et détaillées - je ne suis pas une experte en la matière. Voici donc un court résumé des théories de Bourdieu et Boudon.

Selon Bourdieu, la reproduction sociale est causée par trois principaux facteurs qui affectent la progression sociale de chaque individu - d'abord à l'école, puis sur le marché du travail : le capital culturel, le capital économique, et le capital social. Le capital économique concerne les ressources économiques de l'individu et de sa famille. Le capital social représente l'étendue des relations sociales (ou le carnet d'adresses) d'un individu et de sa famille et qui peuvent faciliter son ascension de l'échelle sociale (piston, etc.). Enfin le capital culturel est l'accès à l'éducation et à la culture (par l'accès à de bonnes écoles et à l'enseignement supérieur, l'accès à des livres, le niveau d'éducation des parents, le registre de langue et vocabulaire utilisés à la maison, etc.). C'est le capital culturel qui nous intéresse ici. Selon cette théorie, la mobilité sociale est freinée, voire même entravée, par l'héritage culturel de chaque individu. En bref, les efforts et le talent d'un individu ne sont pas une garantie de mobilité sociale. Cette théorie remet évidemment en cause le principe même de méritocratie ainsi que l'égalité des chances. On peut donc penser que la pauvreté est inévitablement liée à la condition sociale d'origine de l'individu et qu'il est très difficile d'échapper à la reproduction sociale.

Boudon part du même constat que Bourdieu qu'il n'y a pas de véritable fluidité sociale. Néanmoins, son explication de ce phénomène est différente. Selon Boudon, ce n'est vraiment un problème de fonctionnement de la méritocratie, mais plutôt un problème lié aux stratégies individuelles - qui sont elles-mêmes fonction de l'origine sociale de l'individu. C'est-à-dire qu'il y a plusieurs options d'éducation (choix de langue, de filière, d'établissement scolaire, etc.), qui n'ont pas toutes les mêmes propriétés de mobilité sociale. Les individus choisissent leurs options selon leurs origines sociales. D'une certaine façon, cette théorie est reliée à celle de Bourdieu dans la mesure où les capitaux économiques et culturels ont une influence sur les stratégies individuelles. Il est plus facile de choisir de faire des études poussées lorsqu'on en a les moyens financiers et lorsque l'éducation est valorisée de façon intrinsèque par notre famille, plutôt que simplement comme un moyen d'obtenir un emploi rapidement.

J'espère être parvenue à expliquer ces théories correctement et je m'excuse par avance si j'ai fait des erreurs.

Ariane Assumani
Aug 08, 2014
Aug 08, 2014

ohhhhhhhh ma chère je suis très ravis de lire ces explication en long et en large je suis vraiment satisfaite de ces information qui me donne encore plus de courage de continuer avec mes recherche et donc je vous félicite infinement. je poste toujours des articles et donc vous pouvait continuer avec des lectures. Merci et à bientôt en ligne

ArianeD
Jul 15, 2014
Jul 15, 2014

Quant à Duru-Bellat, elle soutient qu'il y a une inflation scolaire au détriment de la mobilité sociale. C'est-à-dire que de plus en plus de personnes ont accès à une éducation primaire, secondaire, et supérieure, donc il y a de plus en plus de diplômés. Mais cela réduit la valeur des diplômes - il faut donc des études de plus en plus poussées pour réussir à améliorer sa position sociale. De plus, cette inflation des diplômes accentue les inégalités sociales car ceux qui poursuivent leurs études - et qui choisissent les bonnes filières - et parviennent ensuite à obtenir de bons emplois, sont ceux qui ont déjà de bons capitaux culturel, social et économique. On voit donc que le fossé entre les classes sociales se creuse plutôt qu'il se réduit, à cause de l'universalisation croissante de l'accès à l'éducation.

Ariane Assumani
Aug 08, 2014
Aug 08, 2014

C'est vraisce vous dite ma chère ArianeD ici chez nous au Congo, nous produisons des diplômes en grande quantité mais au marché d'emploi, il n'y a rien comme nouvelle unité. Nous nous demandons si c'est nous qui ont mal choisit les filères ou pas si oui selon vous quelle est la bonne filière pour qu'on termine et aussitôt on trouve de l'emploi? Merci pour cet échange qui est bénéfique pour moi et pour ma communauté.

Celya
Jul 20, 2014
Jul 20, 2014

CAUSES RELATED TO POVERTY - Ignorance - Lack of access - Structural: eg the DRC with the repetitive wars that generate rural exodus - Epidemic diseases - Poor distribution of goods, - The absence of a rule of law, - Inadequacy of political structures - The executed topsoil, ..... what is your opinion?

Ariane Assumani
Aug 08, 2014
Aug 08, 2014

chère Celya nous disons merci pourla traduction vous pouvait continuer avec c'est bon travail.