NOUVELLE TECHNOLOGIE COMME PISTE DE SOLUTION AUX HARCÈLEMENTS ET VIOLENCE FAITE AUX FEMMES

Ariane Assumani
Posted November 12, 2015 from Democratic Republic of the Congo

Nous somme ravis de participer à cette activité de 16 jours d'activiste dans cette communauté car nous avons une bonne place qui nous facilite d'être entendut par tout le monde. Au congo, nous avont encore tant de difficultés car la technologie n'est pas encore en marche comme dans d'autres pays et le problème c'est la culture qui ne permet pas aux femmes de dénoncer les violeurs car nous savons bien que la bonne stratégie de mettre fin aux harcelements et violes c'est la dénonciation volontaire c'est pourqoui nous centre MAMA SHUJAA nous commençons d'abord par enseigner les femmes l'alphabetisation en leurs montrant quels sont ses Droits ainsi comment les révendiquer la femme congolaise peut connaitre qu'elle a droit à l'éducation par exemple mais ses parents l'impose de rester à la maison pour garder les enfants ou aller au champ mais pour dire non à ses parents c'est tout un problème et vous aller voir les femmes n'ont pas des places dans les places administratives à cause de ces retard scolaire alors avec la nouvelle technologie, c'est une partie de la piste des solutions dont il faut ajouter les SENSIBILISATIONS en répetions, prendre la charge de renforcement ou création des RADIO COMMUNAUTAIRE partout pour que ces actes prennent fin. La TECHNOLOGIE UNE MEILLEURE SOLUTION POUR LA STABILITE DE LA FEMME. Merci

Take Back the Tech: Sing Your Story

Comments 6

Log in or register to post comments
diner
Nov 20, 2015
Nov 20, 2015

Hi  Ariane,

Technology has brought the world together. It is wonderful that you are bringing technology to the women of Congo. This will bring women of different cultures together to share their experiences, thoughts, concerns, ideas and also educate us all on womens rights.

Thank you.

Diner

Ariane Assumani
Nov 25, 2015
Nov 25, 2015

Hi Diner, Thank you for your comment on this journal I am ready to train and inform women consrnant their rights to fight against violence against women in my community. And thank you to the next line.

PilarAlbisu
Nov 24, 2015
Nov 24, 2015

TRANSLATION:

New Technology As Possible Solution to Harassment and Violence Against Women

We are delighted to take part in this 16-day activity for community activists, because it provides a safe space where our voices can reach everyone. In the Congo, we still face so many difficulties because here, our technology is not as advanced as in other countries. Another problem we face is the culture that prevents women from reporting rape, though we know very well that the best way to put and end to sexual harassment and rape is through voluntary reporting. That is why here at the MAMA SHUJAA centre, the first step is to teach women to read and write and to inform them about their rights and how to claim them. A Congolese woman may know that she has the right to an education, for example, yet her parents force her to stay at home to tend to the children or to go work in the fields. But saying 'no' to one's parents is a whole other issue, and you will find that many women are not offered administrative roles due to their lack of schooling. Therefore, new technology is part of the solution, to which we must add 'Raising of Awareness', taking charge and reinforcing this through the creation of 'Community Radio Stations' everywhere to end violent acts once and for all. TECHNOLOGY: ANOTHER STEP TOWARDS WOMEN'S STABILITY.

Ariane Assumani
Nov 25, 2015
Nov 25, 2015

Thank you for this good translation.

PilarAlbisu
Nov 24, 2015
Nov 24, 2015

Bonjour Ariane,

Avant tout, je veux vous remercier pour partager ce journal avec la communauté de World Pulse dans le cadre de "Take Back the Tech". J'ai bien aimé votre texte, surtout votre opinion que la meilleur façon d'aider les femmes c'est de les informer de leurs droits. Cela, combiné avec le pouvoir de la technologie pour encourager le partage des idées, est sans doute un bon départ dans l'éradication de la violence.

Merci encore,

Pilar

Ariane Assumani
Nov 24, 2015
Nov 24, 2015

Bonjour Pilar, 

Je dit merci pour votre courage de nous lire et de commenter notre journal vraiment c'est très encourageant car celà montre que nous sommes ensemble pour la lutte contre les violences faite aux femmes partout dans le monde. Je lutte pour que les femmes de ma communauté connaissent leurs droits pour qu'elles les revendiquent. Merci et la prochaine en ligne