VIOLENCE BASEE SUR LE GENRE

Ariane Assumani
Posted November 18, 2015 from Democratic Republic of the Congo

Dans notre pays la République Démocratique du Congo les violences basées sur le Genre continue toujours dans le milieu professionnel, à la maison, dans des foyers au marché et partout allier. Nous allons partir de quelques points sur ces catégories de violences.

La participation de la femme dans la prise des décisions beaucoup de femmes n’ont pas le droit de participer même au dialogue du développement de sa famille, de son travail ça c’est faire reculer la femme et ne pas respecter sa place car moi je sait que la femme doit avoir aussi des bonnes idées pour le développement du pays ainsi que de son foyer; A titre d’exemple il y a une famille qui est devenue pauvre a cause du non participation de la femme dans la prise de décision un papa avait 4 enfant et une femme chaque jour il quitte au travail avec son argent en poche et il mettait cet argent dans une chaise alors la femme demander a son mari d’ouvrir un compte dans un coopec de la place le papa avait tabasser sa femme parce qu’ elle a donner des conseils a son mari qui avait son chaise où il mettait son argent deux ans après, le mari a organiser une réunion de la famille et dit à ses enfants qu’il a 4.OOO dollars et il veux acheter une maison la maman dit je pense que nous pouvons acheter une maison dans un quartier de la place et un peu d’argent pour commencer le commerce a fin d’avoir le revenu par jour le papa avait chasser sa femme de la réunion une année plus tard, le mari avait connu un accident de circulation et on l’avait transportait à l’hôpital car il avait perdu la connaissance trois jour après la femme avait manqué les frais pour payer les soins médicaux de son mari elle avait seulement ses chaises comme l’objet de valeur et la femme a vendu ces chaises et paye les soins de son mari un deux moi après le mari était guérit arriver à la maison, il a demander où se trouve les chaises et sa femme l’a répondu je les ait vendu parce que je n’avait pas de l’argent pour payer tes soins car tu avait perdu la connaissance et je ne sait pas où ce trouve votre argent pour que je paye pour vous les soins le papa avait tomber et il avait rendu l’âme la femme reste veuve avec ses 4 enfants la vie compliqué, les difficultés continuent dans cette famille car elle est devenue pauvre faute de non PARTICIPATION de la femme dans la prise des décisions. Il y a tant de gens qui pensent que si on parle de la violence donc c’est la violence sexuelle seulement or c’est faut il y a plusieurs sorte de violences. Non respect de la PARITE dans le milieu professionnel c’est aussi une violence car il y a de ces chefs qui violent les droits de leurs travailleurs femmes un homme touche beaucoup plus que la femme et puis le chef dit que la femme n’a pas beaucoup de dépenses comme l’homme or ça c’est déjà une VIOLENCE BASEE SUR LE GENRE. Nous félicitons la communauté WORLD PULSE pour ce appel en action de 16 jours d’activiste et nous le mama shujaa nous sommes mobilisée pour participer massivement a cet appel en action pour augmenter nos voix sur la lutte contre les violences basées sur le genre en République Démocratique du Congo en particulier et en général dans le monde entier. Pour clore, signalons que les personnes qui ont Sibut des viol dans leurs maisons, familles, dans le lieu de travail ont aussi leur doit que tout le monde doit connaitre entre autre: - Droit à la protection, - Droit à la sécurité, - Droit à la santé, - Droit à l’intégrité physique, - Droit à la vie, - Droit au mariage, - Droit à l’intégration et réintégration sociale et familiale, - Droit à la paix, - Droit à la dignité, - Droit à la justice, - Droit à un environnement saint, - Droit à l’éducation, - Droit au travail, Merci et bon travail à tous.

Voices Against Gender-Based Violence

Comments 6

Log in or register to post comments
Liz Poulsen
Nov 25, 2015
Nov 25, 2015

Cher Ariane - 

Merci de partager cette histoire. Souvent, il est plus facile de comprendre la violence quand on a des exemples specifiques.

Aussi, merci de nous rappeler que la violence physique et la violence sexuelle ne sont pas les seuls types de violence basées sur le genre. J'ai lu sur un concept qui s'appelle le « violence economique » ; votre histoire decrit exactement cela. Le violence economique veut dire prevenir quelqu'un (comme une épouse) d'avoir le côntrol sur des ressources economiques. Comme vous ditez, ça peut passer au niveau sociétal aussi, comme quand les femmes sont prevenues de gagner autant que les hommes.

Je suis heureuse que vous m'avez rappelé des definitions plus larges de la violence basée sur le genre, et j'espère que vous continuez a plaider en faveur des survivants des toutes types de violence, dans votre pays et ailleurs. J'ai hâte de lire plus de vous!

En solidarité,

Liz

================================

Dear Ariane - 

Thank you for sharing this story. It is often easier to understand violence when we have specific examples.

Also, thank you for reminding us that physical violence and sexual violence are not the only kinds of gender-based violence. I have read about a concept called "economic violence," which your story describes exactly. Economic violence means preventing someone (like a spouse) from having control over economic resources. As you point out, it can also take place on a societal level, such as when women are prevented from earning as much as men.

I'm glad that you reminded me about broader definitions of gender-based violence, and I hope that you continue to advocate for victims of all kinds of violence, in your country and elsewhere. I look forward to reading more from you!

In solidarity, Liz

Ariane Assumani
Nov 27, 2015
Nov 27, 2015

Merci beacoup pour votre courage de nous lire et nous répondre chaque fois c'est bon et je sais que je me force à faire des recherches chaque fois pour plaider sur la vie des femmes de ma communauté je suis aussi très ravis de vous voir en action jour dans cette communauté qui aide les femmes. Merci et à la prochaine en ligne

Tiffany Purn
Dec 04, 2015
Dec 04, 2015

Arianne -  thanks for sharing your passion! I especially liked reading your stories and the reminder of our rights at the bottom.  I was really happy we got to talk together the other day, and I hope to talk again soon!  Thanks for everything you're doing to help other women be heard. 

Google translate:  Arianne - Merci de partager votre passion! Je ai particulièrement aimé lire vos histoires et le rappel de nos droits au fond. Je suis vraiment heureux que nous avons eu à parler ensemble l'autre jour, et je l'espère de parler à nouveau bientôt! Merci pour tout ce que vous faites pour aider d'autres femmes se faire entendre.  

Ariane Assumani
Dec 09, 2015
Dec 09, 2015

Merci aussi Tiffany pour votre courage de nous lire chaque jour pour connaître la situation de la femme congolaise et son évolution je suis sûr qu'avec cette communauté nous allons abouture à un changement efficace de vie de la femme et je suis la voix de sans voix pour la lutte contre toute sorte et forme des violences faites à la femme. Merci et la prochaine en ligne pour voir comment évolu les activités de la communauté.

Google translate: Tiffany also thank you for your courage to read us every day to know the situation of Congolese women and its evolution I am sure that with this community we will abouture to effective change of life of women and I am the voice of the voiceless the fight against all kinds and forms of violence against the woman. Thank you and the next in line to see how the Evolu community activities.

Claudia Ashah
Jan 04, 2016
Jan 04, 2016

Hi Ariane,

i speak no French at all, so i had to translate the article to english and also comment in english. It is a sad situation for that family that the man chose not to listen to his wife and thus lost everything. the  African culture has a way of demeaning the woman and it has affected the whole continent. However, there have been steps made in creation of awareness that women play a role in development, whether political, social, economic development and when you highlight the issues of Congo it shows that there is still some more work to be done.

Claudia.

Tamarack Verrall
Feb 12, 2016
Feb 12, 2016

Cher Ariane,

Cette histoire raconte si bien les nombreuses façons dont les hommes sont violents envers leur femme, et en fin tout le monde perd, l'homme de sa vie, et la femme et les enfants qui doivent vivre avec les conséquences de ses actions. Cette histoire en particulier, je l'espère sera effectué depuis de nombreuses années comme une fable, une histoire qui est destiné à annuler des moyens qui sont si destructrices. Votre liste à la fin des nombreuses formes de violence, est utile pour nous tous. Je l'ai tellement appris de vous tous à Maman Shujaa.

Meilleurs voeux,

Tam

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dear Ariane,

This story tells so clearly the many ways that men are violent toward their wives, and that in the end everyone loses, the man with his life, and the woman and children who have to live with the consequences of his not listening to her. This story in particular I hope will be carried for many years as a fable, a story that is meant to undo ways that are so destructive. Your list at the end of the many forms of violence, is helpful to us all. I have learned so much from all of you at Maman Shujaa.

Best wishes in sisterhood,

Tam