LA VIOLENCE CONJUGALE

BAJIRA CHISHUBA
Posted September 15, 2016 from Democratic Republic of the Congo

En ce qui concerne le statut des femmes et filles et ou égalité de sexe : Suivant la statistique de ma communauté, les hommes sont plus nombreux plus que les femmes, et ce sont les hommes qui occupent les premières places dans toutes les choses, plus ils sont bien animés par un esprit d’égoïsme et de dictature ; tan disque les femmes comme elles sont toujours appelé à être soumises devant les hommes se sont laisser faire sans le savoir ni le vouloir. Ainsi le taux féminin est resté toujours inferieur dans toutes les choses.

Dans le foyer égalemment, les hommes affichent un mauvais comportement devant les femmes, pour le simple fait qu'ils sont appellés hommes, surtout comme la Bible dit qu'ils sont les chefs des ménages, ils haussents leurs épaules .

J'ai un témoignage d'un certain foyer où la femme me disait un jour qu'elle n'a pas meme le droit de toucher un poste de radio dans la maison à l'absence du mari. et si elle ose de toucher, le mari vient et étteint le poste , il gronde la femme en demandant qui l'a donné la permission de toucher sa radio à son absence.

mais lui le mari quand il veut, il ouvre sans condition, vraiment ça moi je trouve que c'est une violence conjugale.

Quand cesseront toutes ces formes de violences?

Comments 2

Log in or register to post comments
Olive Kamana
Sep 16, 2016
Sep 16, 2016

Mrc vraiment les femmes sont inférieur  toujour comme tu vient de le dire maintenant quelles les pistes de solutions que nous allons prendre comme les hommes sont égoiste et dictateur et prennent les femme comme instrument de jeu ,en parlant de cet'exemple que tu vienne de nous parler c'est regrettable moi entant qu'une femme je demande si c'est bon de se marié ou il serait mieux de rester sans se marié et la majorité des femmes vivent de la sorte mais elles gardent les secrets dqns tel cas il faut toujour se soumettre ou laisser le mar ifait tout ce qu'il veut Autour d'une femme?QUAND finnira cette violence?

Tamarack Verrall
Sep 19, 2016
Sep 19, 2016

A Translation of Bajira's Post:

Regarding the status of women and girls on sexual equality: According to the statistics of my community, men are more numerous than women, and it is men who hold the top positions in everything, and as well, the they hold tightly to a spirit of selfishness and dictatorship; that is to say that women continue to be expected to be submissive to men, allowing them to do whatever they want to. Thus females are still considered lower in every way.

In the home as well, men exhibit bad behaviour toward women, for the simple fact that they are called men, especially as the Bible says they are the heads of households, they carry a sense of superiority.

I have a testimony of a home where the woman said to me that she was not even entitled to have a radio in the house in the absence of her husband. And if she dared to touch it, the husband would come and take it, he grumbles at the woman asking who gave permission to touch his radio in his absence.

But her husband when he wants to, listens to the radio unconditionally. That I really think is domestic violence.

When all these forms of violence cease?"

Cher Bajirá,

J'ai traduit votre histoire importante afin que le plus grand nombre possible auront vos nouvelles. À un certain moment l'histoire a été commencé que les hommes étaient plus précieux que les femmes et avait le droit de contrôler et de nous abuser. Nous travaillons ensemble vers une nouvelle compréhension que le contrôle et le viol sont des crimes, et chaque femme et chaque fille a le droit à la liberté. Votre histoire de conditions en RDC sont une piece importante de notre savoir ce qui doit changer le plus urgent. Nous sommes ici pour travailler ensemble.

Dear Bajira, I have translated your important story so that as many as possible will have your news. At some point in history the story was begun that men were more valuable than women and had the right to control and abuse us. We are working together toward a new understanding that control and rape are criminal, and every woman and girl has the right to freedom. Your story of conditions in the DRC are an important part of our knowing what needs to change most urgently. We are here to work together.

In sisterhood,

Tam

Related Stories