Importance du dépistage volontaire du VIH/Sida

christelle
Posted September 5, 2017 from Democratic Republic of the Congo

En RDC, bon nombre de personnes hésitent de faire le dépistage volontaire. Si certaines personnes ont peur de connaitre leur état sérologique, d’autres par contre n’y accordent aucune importance. Pourtant, les experts encouragenttout le monde à se faire dépister volontairement pour avoir une sexualité responsable.

-Quelle est l’importance du dépistage volontaire?

malgré les campagnes de sensibilisation organisées par le ministère de la Santé en partenariat avec les organisations non Etatiques. La peur de connaître son état sérologique serait l’une des causes principales de cette réticence. Pourtant, les spécialistes affirment que le fait de connaître sa sérologie facilite l’accès aux soins de santé pour les personnes atteintes.sa facillite aussi aux jeunes de connaitre leurs santé et prendre la marche a suivre;

D’autres éléments sont à considérer lors de l’intégration de la violence à l’égard des femmes dans les services de consultation et de dépistage:Le dépistage: Compte tenu de l’ampleur et des très nombreuses formes de violence à l’égard des femmes, le dépistage de ces pratiques pendant les consultations ou les tests volontaires peut contribuer à fournir aux femmes un point de départ pour obtenir une assistance et accéder aux services de santé. L’évocation systématique avec les femmes de la violence dans le cadre des services de conseils et de tests de dépistage volontaire permet par ailleurs:

d’augmenter les taux de divulgation;

de faciliter la levée des obstacles aux soins et au traitement du VIH liés à la violence à l’égard des femmes;

de changer les attitudes des prestataires de services vis-à-vis de la violence à l’égard des femmes;

de faire reculer la stigmatisation et la discrimination attachées au VIH et la violence à l’égard des femmes.

Indications ou conseils avant le test de dépistage: Les indications et les conseils fournis avant le test de dépistage offrent l’occasion aux prestataires des services de santé de partager des informations de base sur la violence à l’égard des femmes et le VIH/sida. Cela permet également aux femmes d’évaluer leurs risques, de penser aux moyens d’en diminuer la portée, et de se préparer aux résultats du test.

Confidentialité: Les tests doivent être en tout temps volontaires et confidentiels. Un test positif pour VIH ou simplement le fait de passer un test risquent d’aggraver le danger de violences envers la femme, surtout lorsque le partenaire intime est présent. Il est donc impératif d’assurer que le partenaire ne sera pas au courant de la décision de la femme de passer le test de dépistage à moins d’un accord explicite de celle-ci.

Divulgation: La divulgation risque d’entraîner des actes de violence et de discrimination de la part des partenaires intimes, des membres de la famille et de la communauté. C’est pourquoi il est important de vérifier que la réglementation en vigueur rend la divulgation facultative.

À l’occasion des contacts avec des patients victimes de violences commises par les partenaires intimes, il est impératif de fixer des modalités de divulgation sûres dans le cadre des consultations prévues après le test de dépistage, qui s’inscrivent dans les services de consultation et de dépistage volontaire. Ces modalités prévoient:

d’amorcer un dialogue avec les clients sur leurs craintes de violence et d’abandon comme facteurs dans leur décision de divulguer leur état de santé à leur partenaire (OMS, 2009a);

de vous concerter avec votre client sur les mesures sécuritaires à prendre en cas de divulgation. Il est important de comprendre que la divulgation en la présence du partenaire intime peut entraîner des risques accrues de violence;

d’envisager, avec l’accord de votre client, la possibilité d’une divulgation par l’intermédiaire d’un conseiller en médiation. Sa présence permet de créer un cadre favorable à la divulgation. La divulgation par l’intermédiaire de médiateur doit éviter les reproches et la tension en fournissant des indications exactes sur la transmission et la prévention,d’encourager et de faciliter la communication à l’intérieur des couples sur la question du VIH et du sida et sur les services de consultation et les tests de détection volontaire. Ce dialogue contribue à encourager les couples à passer des tests ensemble et à faire connaître leur condition. Des entretiens séparés avec les hommes et les femmes en vue des consultations avant et après le test sont de nature à faciliter l’ensemble du processus de consultation et de dépistage volontaire des couples, tout en atténuant les risques de violence. À l’issue du test, les couples devraient pouvoir décider s’ils souhaitent se présenter ensemble pour la sérodivulgation; cette option devrait inclure la présence de membres de clubs de soutien pour couples sérodiscordants.

Merci.

Comments 2

Log in or register to post comments
Jill Langhus
Sep 05, 2017
Sep 05, 2017

Bonjour Christelle. Merci d'avoir partagé votre histoire en encourageant les femmes à dépister le VIH et les avantages de le faire.

Nakinti
Sep 05, 2017
Sep 05, 2017

Chere Christelle,

It is really good to know your status, like you have said. Knowing ones status helps one to have a healthy and responsible sexual life. Thank you for adding your voice to this.

Love

Nakinti