LUTTONS CONTRE LES VIOLENCESZ FAITES AU FEMMES

CLAUDINE AKSANTI
Posted December 19, 2013 from Democratic Republic of the Congo

le monde dans le quel nous vivons aujourd'hui a été transformé par les hommes ; Ils ont changés le verset biblique; la bible nous enseigne que l'homme mangera a sa suer et la femme mettra au monde avec tant des difficultés mais au aujourd’hui ce ne plus le cas ; la femme souffre beaucoup surtout dans notre pays le Congo; la division sexuée concerne les différences entre homme et femme et en particuliers les relations entre la sphère professionnelles et la sphère domestique; mais les femmes souffrent car elles n'ont pas ceux qui peuvent les defendres . Ainsi les femmes apparaissent travaillées 3fois plus a la chaîne et avoir 2fois la chance que l'homme d’être dans une situation répétitif avec un temps a l’exécution inférieure a une minute; les femmes sont majoritairement cantonnées dans les emplois les moins qualifiés et avec le plus bas salaire les femmes congolaises travailles beaucoup comme de robot ; elle travaille a la chaîne ; il ya la discrimination dans les foyer ; nous prions a toutes les mamans du monde de nous aidés a vaincre cette discrimination

English translation by community member Camila

The Struggle Against Violence towards Women

The world in which we live in today has been transformed by men. They have changed biblical verses; the Bible teaches us that man will eat to his sweat and woman will give birth with great difficulty, but today this is not the case. Women suffer so much, especially in our country, Congo. The sexual division relates to the differences between men and women and in particular, the relation between the professional and domestic spheres, but women suffer because there is no one to defend them. Thus, women seem to work three times more on the assembly-line and have two times the chance than a man to be in a repetitive situation in which their performance time is less than one minute. Women are largely confined to the least skilled jobs and with the lowest wage. Congolese women work so much, like robots; they work on assembly-lines. There is discrimination in households. We beg all mothers in the world to help us overcome this discrimination.

Comments 8

Log in or register to post comments
Tiffany Purn
Jan 08, 2014
Jan 08, 2014

I enjoyed reading this post! I am curious - do you know anyone who has overcome discrimination? Are there any examples in your home village or city, school, or workplace? If so, how did someone do this? What strategies did they use? I ask this, because I think it's so important that we share these strategies with each other. For example, I've seen people overcome discrimination through educating themselves and speaking up. It's powerful to see. Are there any women you know?

Using Google translate:

Vaincre la discrimination

J'ai apprécié de lire ce post! Je suis curieux - savez-vous quelqu'un qui a surmonté la discrimination? Y at-il des exemples dans votre village d'origine ou de la ville, l'école, ou au travail? Si oui, comment quelqu'un fait cela? Quelles stratégies ont-ils utilisé? Je pose cette question, parce que je pense qu'il est très important que nous partagions ces stratégies avec l'autre. Par exemple, j'ai vu des gens à surmonter la discrimination par eux-mêmes l'éducation et s'exprimer. Il est puissant pour voir. Y at-il des femmes que vous connaissez?

CLAUDINE AKSANTI
Jan 11, 2014
Jan 11, 2014

merci beaucoup ; car tu as manifesté ton courage de lire mon journal; oui; ici au congo ; les violences se manifestent par tout; sur tout dans nos éccoles ; travails; ainsi que nos mamans au village. les stratégies qu'ils utilisent ; surtout au villages ; les violeurs viennent en masse ; ils rencontrent nos mamans aux champs ils violen ; encore à tour de role; un viol et d'autres font la survéillance; ; IL y a de femmes que je connais avoir subit cette discrimination; mais aujourd'hui ; elles ont eu le temps desurmonter cette discrimination par de conseil ;que les amies leurs données;mais si vous avez le moyens possible ; vous pouvez nous aidés par vos propres moyen; nous sommes là pour ecouté vos conseils ;et vos prière pour que ces indigeants puissent nous libèrés: Nous implorons votre aide

Kika Katchunga
Jan 10, 2014
Jan 10, 2014

C'est triste CLADINE ce qui se passe ici chez nous dans D.R CONGO pour nos maman.les femme travailles beaucoup il n'ont pas de repos. .je vous donne mon soutien de lutter contre ses violences faites à la femme

CLAUDINE AKSANTI
Jan 11, 2014
Jan 11, 2014

Ma chère nos maman souffrent beaucoup; fais moi ton idée pour que nous puissions faire nos moyens possible afin de luttés contre cette discrimination; ton soutien ma cherie

Kika Katchunga
Jan 13, 2014
Jan 13, 2014

Ma chère l’idée a vous donne c’est être courageuse et continue a parle sur toute se genre des violences faites a la femme sans te fatigue jusqu'à a ce que nous trouvons de solution

CLAUDINE AKSANTI
Jan 15, 2014
Jan 15, 2014

ok ma cherie je dis merci pour ton courage aussi;

Camila
Sep 03, 2014
Sep 03, 2014

The Struggle Against Violence towards Women

The world in which we live in today has been transformed by men. They have changed biblical verses; the Bible teaches us that man will eat to his sweat and woman will give birth with great difficulty, but today this is not the case. Women suffer so much, especially in our country, Congo. The sexual division relates to the differences between men and women and in particular, the relation between the professional and domestic spheres, but women suffer because there is no one to defend them. Thus, women seem to work three times more on the assembly-line and have two times the chance than a man to be in a repetitive situation in which their performance time is less than one minute. Women are largely confined to the least skilled jobs and with the lowest wage. Congolese women work so much, like robots; they work on assembly-lines. There is discrimination in households. We beg all mothers in the world to help us overcome this discrimination.

Camila
Sep 03, 2014
Sep 03, 2014

Claudine Aksanti,

Merci pour votre récit, c’est triste d’apprendre qu’il y a de la violence faite aux femmes dans votre pays. Mais, je pense que votre courage de parler sur cette injustice donne du courage et du pouvoir aux femmes qui soufrent. Je vous encourage de continuer à écrire. Je vous donne mon appui,

Camila