Ça ma tellement touché (Ebola en République Démocratique du Congo dans la province du Sud/Kivu)

djamila ibrahim olame
Posted August 20, 2019 from Democratic Republic of the Congo

Dans l’univers du cinéma Marvel, le Wakanda est un pays d’Afrique très  avancé en technologie pour éviter la convoitise des autres, ce pays est resté caché du reste du monde. On y trouve les dernières technologies, des innovations, etc. C’est ce que m’inspire le Rwanda dans la lutte contre Ebola.

Bien que le Congo ait déjà fait face a des précédent épidémies d’Ebola, les autorités congolaises semblent  continuer à prendre  certaines choses à la légère. C’est l’exemple de point de contrôle de maladie à virus Ebola où  les voyageurs sont censés se laver les mains. En un an de lutte contre Ebola, nos autorités n’ont jamais pensé à un système automatique de lavage des mains. Mais le Rwanda voisin l’a fait en quelques jours seulement.

Comme le Wakanda, le Rwanda a inové.

Le 03 août 2019, les images des robinets à déclenchement et drainage automatique mis en place par le Rwanda ont circulé sur internet. Il a fallu quelques jours aux autorités de ce pays pour réaliser ce dispositif. Résultat : les gens se précipitent eux-mêmes pour se laver les mains. Par contre au Congo, on continue de voir des seaux et de gros réservoirs estampillés « Don de l’OMS » avec des robinets que tout le monde manipule. Et l’eau pour être évacuée demande l’intervention humaine. Comment comprendre qu’en 10 épidémies sur 43ans, aucune autorité congolaise n’à penser au lavage automatique des mains ?

Comme le Wakanda, le Rwanda à ferme ses frontières  avec le Congo.

Retournons dans l’univers Marvel. Le Wakanda est un pays caché du reste du monde par un ceinture de protection qui rend le pays a la fois invisible et invulnérable aux attaques.

Pour protéger sa population le Rwanda a fait pareil. A deux reprise il a fermé sa frontière avec la RDC, les passages sont filtres, tres filtrés de puis le premier août 2019. L’organisation mondiale de la sante avait pourtant recommandé au pays de milles collines de ne pas fermé la frontière. Mais restant droit dans ses bottes, le président Paul Kagame l’a fait. Une façon de dire : nous n’avons pas confiance en la responsabilité du voisin dans sa gestion de l’épidémie, nous préférons prendre nos précautions.

Un pays jugé pauvres comme le Rwanda fait des preuves de maturités, on comprendra que les autorités de milles collines sont sérieuses dans les affaires.

 Que nos autorités congolaises comprennent que notre pays a un recul et qu’un grand changement serait impératif pour son envol.

Le Sud-Kivu est la troisième province à être touchée par l’épidémie d’Ebola déclarée le 1er août 2018 dans la province voisine du Nord-Kivu (Beni, Butembo, Katwa), avant de s’étendre marginalement vers celle de l’Ituri (nord-est). La ville de Goma a également enregistré des cas d’Ebola depuis mi-juillet.

L’épidémie dans l’est de la RDC (la dixième sur son sol depuis 1976) est la deuxième plus importante dans l’histoire de la maladie après celle qui a tué près de 11 000 personnes en Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone) en 2013-2014. Le virus est transmis à l’homme par certains animaux sauvages, puis entre humains via les fluides corporels d’une personne malade.

« Un enfant de 7 ans est mort dimanche d’Ebola », près de Chowe, dans le territoire de Mwenga, a déclaré le docteur Claude Bahizire, responsable de la communication à la direction provinciale de la santé du Sud-Kivu. « Deux autres cas suspects, deux femmes, ont été détectés et sont admis au centre de transit de Bukavu », capitale du Sud-Kivu, a-t-il ajouté. D’après le docteur Bahizire, les deux patientes « étaient en contact avec la femme qui est décédée la semaine passée lors de son passage à Bukavu pour Mwenga ».

Les efforts de la riposte sont régulièrement perturbés par l’insécurité dans une zone infestée par de nombreux groupes armés, mais aussi par des résistances communautaires : déni de la maladie, non-respect des mesures sanitaires spécifiques (enterrement sécurisé des victimes notamment).

Nous prions vraiment que nos autorités congolaises comprennent que notre pays a un recul et qu’un grand changement serait impératif pour son envol.

 

 

 

 

 

 

 

Comments 17

Log in or register to post comments

Hello, Djamila,

How are you? Oh, I hope Wakanda is real! Who knows that idea would spark inspiration from African nations and make it a reality. That would really be cool!

Speaking of reality, Ebola is really life-threatening. I hope your national leaders have strong politcal will to address that issue. It's really heartbreaking to know lives are being lost because of the lack of mitigating measures. Please stay safe there, dear.

Thanks for sharing this important issue!

djamila ibrahim olame

Hello chère karen,
Merci beaucoup pour votre vôtre commentaire ça m'encourage ça me réconforte. Le wakanda n'est pas une réalité mais c'est juste du cinéma,
J'espère que tu passe une bonne journée

Hello, dear,

Yes, Wakanda is not real. You're welcome, sister! Have a great day, too!

Jill Langhus
Aug 21
Aug 21

Bonjour chère Djamila,

Merci de partager ce post concernant et de sensibiliser sur cette menace. Êtes-vous amis avec Gisele Iragi? Elle a écrit des articles à ce sujet et est aussi proactive en proposant une solution, je pense. Vous voudrez peut-être vous connecter avec elle. Ceci est son profil, vous pouvez donc lire ses messages et lui envoyer un message privé, au cas où vous souhaiteriez collaborer à ce problème.
https://www.worldpulse.com/user/23476/posts

J'espère que vous allez bien et rester en sécurité, ma chérie?!

djamila ibrahim olame

Oui bonjour chère Jill,
Merci pour votre commentaire , non suis pas amie avec Gizele mais je veux la contacté merci pour son adresse. J'espère que tu passe une bonne journée

Jill Langhus
Aug 23
Aug 23

D'accord. J'espère que vous pourrez vous connecter et travailler avec elle, chérie. S'il-vous-plaît nous garder en alertes. J'espère que vous avez un bon week-end :-)

XX

djamila ibrahim olame

Thank you Jill

Jill Langhus
Aug 28
Aug 28

You're welcome, dear:-)

JANEKALU
Aug 22
Aug 22

Hi Djamila. it is amazing reading from you.I pray the Congolese authorities will understand that your country is in retreat and that a great change is imperative for its flight.
Regards
Janekalu

djamila ibrahim olame

Hello dear Janekalu,
Merci beaucoup pour votre commentaire.
Passez une bonne journée !

Michael Abdullahi
Aug 23
Aug 23

Hello Djamila,
I guess I will have to learn French before I can comment here but never the less, thank you for taking out time to pour out your heart here...

djamila ibrahim olame

Hello dear Michael ,
Merci beaucoup pour votre commentaire.
J'espère que tu passe une bonne journée

Urmila Chanam
Aug 23
Aug 23

Dear sister Djamila ibrahim olame,
Thank you for sharing and for throwing light on an important issue. I wish I could understand your language so I could benefit from your thoughts. Nevertheless, your effort is valued. Keep marching ahead.
Love from India,
Urmila Chanam

djamila ibrahim olame

Hello dear sister Urmila Chanam,
Thank you so much , je suis contente de lire votre commentaire.
Passez une bonne journée !

otahelp
Aug 27
Aug 27

Dear Djamilah wonderful piece. it is really pathetic story the suffering of people in DRC simply because some of our leaders have failed to do what they are supposed to do - doing the right things at the right time. Risk and Disaster preparedness. thank you also for all the support from WHO and other countries who have continued to support DRC.

djamila ibrahim olame

bonjour chère Otahelp,
je suis d'accord avec vous. merci pour votre commentaire.
passez une bonne journée.

MUKABA ZAWADI
Sep 02
Sep 02

Pour s’épargne de tout ça il faut suivre ces conseils
Se laver régulièrement les mains au savon
Beaucoup se demanderont pourquoi le faire ? Sachez que nos mains sont des nids à microbes.. En se lavant régulièrement les mains au savon, on ne se protège pas que contre Ebola mais contre 80% de maladies infectieuses. Se laver les mains correctement est un petit geste, mais qui sauve. L’image ci-après vous donne une illustration sur comment vous y prendre.
Eviter d’être en contact avec des personnes malades
Nos liens affectifs peuvent nous pousser à toucher, embrasser ou laver un proche atteint du virus Ebola. Hélas, ces gestes presque anodins peuvent nous coûter la vie. Les personnes atteintes du virus Ebola doivent être mises en quarantaine. Il est strictement interdit d’entrer en contact avec une personne malade sans gants ni combinaison de protection. Si un membre de la famille est atteint, l’OMS recommande de l’isoler simplement du reste de la famille..
Manipuler les morts avec précaution
Dans nos rites funéraires, nous sommes parfois appelés à manipuler le corps d’un proche décédé. Sachons que les personnes décédées sont encore porteuses du virus et peuvent contaminer les vivants. Il est conseillé de manipuler les morts avec des gants de protection. Bien vérifier que les gants sont étanches. Mettez les vêtements, les serviettes et le linge de lit souillés dans un sac plastique et incinérez le tout. Pareil pour les animaux malades : toujours porter des gants et des vêtements de protection.
Déjà un vaccin contre Ebola, une bonne nouvelle enfin
Espérant que cette énième apparition de l’épidémie d’Ebola sera vite maîtrisée, tâchons de bien faire usage de ces quelques mesures de protection vitales. Cependant, si malgré tout, vous avez des symptômes (fièvre longue et forte, grande fatigue…), rendez-vous immédiatement à l’hôpital le plus proche. Il s’agit peut-être du virus Ebola.