Le voisin

Isabelleize
Posted July 8, 2020 from France
le voisin
le voisin: il voulait juste du sucre ! (1/1)

mon mari est à l'armé, il se prépare pou aller travaillé, son uniforme, je serais seul toute la journée avec mon fils.

Nous habitons dans un appartement, l'avant dernier étage.

Au dernier étage, il y a plusieurs appartements, plusieurs chambres sont à louer,

Dans le coin quelque femmes, deux ou trois, peu être des sœurs , je ne souviens plus,

Des bardeuses, rigolotes, mais je m'amuse bien, nous buvons nos thé, et discutons,

Il y en a une qui me dit,

Nous avons un nouveau voisin, c'est un homme, et on se met toute à rire , parce que mesdames sont en vues de peu être faire avec lui plus ample connaissance ,

Moi je n'y prête pas attention , je suis toute nouvelle maman, et je désire plus que tout que mon mariage aille mieux, la violence de mon mari n'est pas souvent, mais elle escaladera de plus en plus, avant que je me rende compte que je ne suis pas la fautive de ses humeurs, surtout après avoir bu plusieurs bière,

Quelque jours plus tard, je fais signe de notre chambre, mon fils dort sur le ventre dans son lit de bébé, je me penche à peine à la fenêtre, mais en regardant mon mari partir, je sais une silhouette au dessus de moi , alors par curiosité je hausse la tête et je vois un homme noir, dans la trentaine, je ne prête pas plus d'attention, et me dit, oh, sa doit être le nouveau voisin, qui est là depuis quelques jours,

Je me suis peu être mise à regardé la télévision, ou autre chose , je ne me souviens pas,

En tout cas il y a quelqu'un à la porte qui tape,

Tient c'est le voisin, il se peu être , en tout cas je le reconnais , il m'a vu le regardé alors que je faisais signe au revoir à mon mari ,

Il est à l'entrée de la porte,

Est par politesse je n'ai peu être pas osé fermé à clé,

Est-ce juste le faite que j'étais jeune, pour avoir l'automatisme de me mettre moi et mon fils en sécurité en fermant à clé, mais parce que je veux l'accueillir, lui souhaité la bienvenue et ne pas le blessé en lui fermant la porte au nez, je l'invite dans le couloir, il a besoin de sucre pour son café, alors je lui demande de bien vouloir m'attendre, sa me prendra une minute, je qui le couloir, le laisse derrière moi, je travers le salon sur ma gauche la porte de notre chambre, est entrouverte, mon fils a le visage tourné vers le mur , il dort, je peu le voir du salon, à gauche je prend la direction de la cuisine,

Mon sucre n'est accessible , je m'en sert souvent, et je repart direction le salon pour prendre ensuite le couloir,

Mais arrivé au salon, je suis surprise de le voir là, il a un regard différent de celui que j'ai découvert a la porte, je n'ai pas le temps de lui tendre le sucre et être étonné de le voir là ,

Il m'attrape par les cheveux, au dessus de la tête, et me fait tomber sur la moquette,

j’aperçois la porte de la chambre entrouverte, mon fils dort, sa tête toujours tourné vers le mur,

Je ne cris pas, il est violent, et il me viole , dans ma tête , je me dit, il ne faut pas qu'il voit mon enfant, il ne faut pas que mon enfant m'entende hurlé de douleur,

Alors je me contrôle au mieux et je le laisse faire après mettre débattu, j'ai réalisé qu'il est fort, violent, et déterminé, je ne me souvient plus de la suite , mais il est parti remontant son pantalon, e me regardant avec un sourire étrange, je le laisse partir et vite je ferme à clé,

J'ai du mettre un moment pour réalisé se qu'il venait de nous arrivé, moi et mon fils,

Mon mari va rentré, il faut que je lui dise, il faut que j'appelle la police,

Non si j'appelle la police mon mari va me frapper, il dira surement que je l'ai cherché, ou que je n'aurai pas du le laissé entré, je ne peu pas lui dire, il est voisin, il me menacera peu être , ou il essaiera peu être,

Je dois partir de cette appartement,

A oui je sais je dois dire a mon mari que nous devons partir, il y a une odeur de gaz, qui m'inquitai déjà, sa sera la raison que je lui donnerai, mais il faut que je me lave , que vais-je faire quand il rentrera,

Finalement je ne lui dit rien, de peur qu'il me frappe, la suite n'est pas jolie je ferais un autre text pour celle là , j'arrête là !

Comments 4

Log in or register to post comments

Hello, Isabelle,

I'm sorry this incident happened to you. You've gone through so many traumatic events. How do you cope up?

Writing your stories bring healing, dear. Keep those stories coming. Stay strong, brave woman!

Isabelleize
Jul 08
Jul 08

maybe because I had no choice but to fight, 2 choices that are all you have: fight or give up, and I have felt like giving up many times in my life after wondering why so much pain trough out my all life, I think I am so mad about injustice, that it is in my DNA to fight, I was done wrong a lot, but I was also the one that help others when they were done wrong, always been that way, and maybe because I have struggled so much, that I do not know different. I don't know , or just that Struggle, and pain make you stronger, no matter what you have to fight for what you believe! no matter what !

Chi8629
Jul 08
Jul 08

Thank you for sharing .
We are here for you .
Please stay strong .

Anita Shrestha
Jul 15
Jul 15

Thank you for sharing