Mon rêve d'enfant

Justyneema
Posted March 24, 2020 from Democratic Republic of the Congo
avec les femmes handicapées
ces femmes sont sourdes et muettes, mais cela n'enlève en rien le sourire sur leur visage

Je m’appelle NEEMA CIBEMBE Justine. Dans ma langue maternelle, NEEMA veut dire Grace et j’ai comme phrase fétiche c’est-à-dire en phrase qui me guide et me remonte la morale : Grace est mon nom, Grace est ma vie.

Je suis congolaise de l’est de la République Démocratique du Congo, dans la province du Sud-Kivu. J’ai 23 ans, je suis licenciée  en Droit de l’Université Catholique de Bukavu, et passionnée de la promotion et la défense des droits de l’homme.

Depuis toute petite, mon rêve était de devenir Docteur en médecine, rêve que j’ai nourri afin de pouvoir soigner mes parents au moment où une quelconque maladie pourrait les rattraper. C’est mon rêve d’enfant. Ce rêve m’a nourri d’espoir et de courage de toujours bien travailler à l’école afin d’y arriver.

Alors que je n’avais que 13 ans, une terrible maladie vint et me ravit mon père, lui qui était tout pour moi et plus pire dans un pays comme le nôtre où les charges de la famille reposent sur les épaules des parents et spécifiquement du Père. Le fait de le perdre a bouleversé toute ma vie, ainsi que celle de toute la famille car il a fallu nous battre pour survivre. La plus grande difficulté était d’étudier dans les mêmes conditions qu’avant, et ce rêve d’enfant disparaissait petit à petit.

Grâce à la solidarité, la bonté de certains familiers, amis et connaissances, j’ai poursuivi mes études même avec la plaie profonde d’avoir  perdu mon héros. 5 ans plus tard, je l’ai eu mon bac. C’est là que j’ai compris que je n’y pouvais absolument rien, si pas prendre courage, me relever et redoubler d’effort  pour capitaliser la faveur dont je bénéficiais en ce moment-là.

Il se portait garant pour moi, Lui c’est mon beau-frère, un homme qui avait ses moyens en cette période et je suis partie m’inscrire et en poursuivant ce rêve d’enfant, celui de devenir Docteur en médecine. Jusque-là, tout allait bien, jusqu’au jour où j’ai reçu ce coup d’appel qui avait bouleversé toute ma vie et provenant de Lui. 4 mois de cours en médecine, il m’appela pour me demander de changer de faculté, et de continuer plutôt dans une autre puisque la médecine est bien plus coûteuse à raison de deux fois plus que d’autres dans notre pays, et qu’il ne saurait pas me prendre en charge 8 ans alors qu’avec 5 ans j’aurai déjà fini. Le rêve d’enfant modifié et complètement abandonné. C’est difficile de perdre un père et même beaucoup plus difficile quand c’était lui notre Héros.

C’est là que je l’ai changé, mon rêve d’enfant, mais en un rêve aussi plus magnifique que celui-ci et dont aujourd’hui je suis aussi fière. Celui-ci m’a envoyé dans une autre faculté, celle de Droit. Malgré des multiples difficultés, peine, souffrance, endurance, humilité, courage, un dur travail, j’ai fini par obtenir mon diplôme de licence en 2019 ; celui de militer pour la défense, la protection et la promotion des droits des enfants pauvres et orphelins, des veuves et des personnes vivants avec handicap.

Mais dans notre pays la République Démocratique du Congo, finir les études est une chose, et trouver de l’emploi en est une autre. Quand tu as un niveau suffisant pour travailler, la contrainte reste, où travailler ?? mais ce n’est pas vraiment une grande contrainte, vu que pour y arriver, il faut encore être un enfant de tel ou tel personne qui a un titre ou qui est socialement fort. Ce qui contraire à moi, qui suis juste la fille du feu mon père et donc aucune chance de trouver un emploi aussi facilement si ce n’est pas par la grâce, Grace étant mon nom.

C’est là que j’ai commencé à me familiariser avec des organisations de promotion et de défense des droits de l’homme, des femmes, des enfants ou des personnes vivant avec handicap. C’est devenu mon travail, de redonner espoir à ces personnes qui peut-être traversent une même situation que la mienne, et les rappelant qu’un bon jour, nous ou nos petits-enfants vivront dans un monde où les droits de l’homme  seront respectés et que la répartition de la richesse du pays sera égalitaire.

On a juste changé mon rêve d’enfant, en me donnant un autre rêve bien plus essentiel. Je suis défenseure des droits de l’homme dans mon pays et j’en suis fière.

Merci à Esther Atosha qui m'a connecté à ce site pour élever nos voix afin d'atteindre le monde et partager l'expérience des autres femmes du monde entier.

Comments 14

Log in or register to post comments

Bonjour Neema,

Bienvenue dans World Pulse! Quelle joie qu'une nouvelle voix de la RDC se lève!

J'adore cette photo de belles femmes! Merci de partager votre histoire inspirante avec nous. Je suis désolé que tu aies perdu ton père et ton héros. Je sais qu'il sera fier de toi. :)

Tu es une femme résiliente. J'ai hâte de vous lire davantage. Veuillez continuer d'écrire, mon cher.

Bienvenue dans notre fraternité grandissante!

Justyneema
Mar 25
Mar 25

Je vous remercie Karen!!
Nous ferons de notre mieux pour continuer d’élever notre voix et décrire autant d’autres histoires

Vous êtes la bienvenue chère sœur. Continuez!

Jill Langhus
Mar 25
Mar 25

Bonjour chère Justine,

Bienvenue dans World Pulse! Merci d'avoir partagé une partie de votre histoire inspirante mais triste. Je suis désolé d'entendre parler de ton père. Mais je suis super fier de vous d'avoir poursuivi votre rêve et obtenu votre diplôme. Vous ferez une grande différence dans la vie de tant de femmes. J'ai hâte d'entendre parler du travail que vous faites et de l'impact que vous faites.

J'espère que vous et votre famille êtes bien et en sécurité.

Justyneema
Mar 26
Mar 26

Ce n'est plus une triste histoire car elle m'a permis de relever plusieurs défis. on apprend dans la vie mais par dessus tout, on avance et je compte avancer.
merci beaucoup à vous Jill!! nous sommes bien portant et je l'espère pour vous aussi.

Jill Langhus
Mar 27
Mar 27

Heureux de l'entendre! Je vous en prie. Je suis content d'apprendre que vous vous portez tous bien aussi.

Anita Shrestha
Mar 26
Mar 26

Thank you for sharing

Justyneema
Mar 26
Mar 26

thank you too Anita for reading me...

Kabahenda
Apr 09
Apr 09

Bonjour Neema,
Soyez le bienvenu chez World Pulse, et merci de partager votre histoire combien inspirante!
Bonne chance et bon courage.

Justyneema
Apr 04
Apr 04

Merci bcp à vous

otahelp
Mar 29
Mar 29

Neema your name saw you through the otherwise bad time with the demise of your father. your life story is well captured as you continued to write. please we need to see your update often. thank you once again for sharing

Justyneema
Apr 04
Apr 04

Thank you too!!

Feka
Apr 04
Apr 04

Welcome, sister. Let us know how things go on with you. I wish you all the best

Justyneema
Apr 04
Apr 04

I thank you