NOUS L'AVONS AUSSI CÉLÉBRÉ!!

Justyneema
Posted October 26, 2020 from Democratic Republic of the Congo

Nous avons commémoré cette journée avec une cinquantaine des filles de ma communauté avec lesquelles nous avons discuté sur le thème : « investir dans la petite fille » et comme sous-thème : « la redéfinition de la Beauté ».  Ce thème a été choisi après une longue étude qui a démontré que la plupart des jeunes filles de notre communauté passent beaucoup plus leur temps à s’occuper de leur apparence, leur physique ou de ce que les autres peuvent penser d’elles, bref de leur beauté extérieur. Outre, la place de la fille est importante dans sa communauté qu’il est crucial de veiller sur son éducation sur tous les plans, de construire sa personnalité et de l’aider dans son développement et cela dès le bas âge ainsi il est plus qu’urgent de la soutenir dans ses voies et son développement. La jeune fille est souvent soumise à des considérations stéréotypées ainsi elle abandonne la voie de ses rêves et se retrouver errante dans l’ignorance de ses responsabilités.

Parmi les activités, il y avait une projection d’un film qui démontrait les jeunes filles des autres pays mais toutes des noirs qui défendaient leur opinion par rapport à leur redéfinition de la Beauté.

L’une d’elle du nom de Bella, dit toujours se sentir complexé lorsqu’elle regarde des films des blancs et d’autres personnes qui ne sont pas noires comme elle. Lorsque Bella était petite fille, elle demandait toujours à sa maman pourquoi elle était si noire et ressemblait aux braises (charbon), alors que les enfants de peau blanche, rayonnaient de beauté, elles sont aimées, si chéries, et mettent toujours en évidence leur beauté. C’est ainsi qu’à l’adolescence, elle voulait tout faire pour avoir un teint clair et ne plus rester noire. Bella achetait des crèmes de beauté non pas de sa peau, voulait s’habiller comme une blanche, parler, marcher et tout pour se faire remarquer. Mais tout ceci n’aboutit à rien puisque Bella est restée noire. Elle s’est sentie déçue et a compris plus tard qu’elle ne pouvait le changer mais plutôt qu’elle devait s’aimer telle qu’elle a été créée.  D’autres témoignages des jeunes filles dans le film défendaient leur beauté en tant que noires et fières de l’être, et pour l’une d’elle, la beauté ne se limitait pas tout simplement à la peau noire, jaune ou blanche mais va bien au-delà de l’apparence physique ; pour cette dernière, nous ne devons pas passer tout notre temps à nous soucier de la beauté du corps, de qui est jolie et qui ne l’est pas, de qui est bien maquillé ou non, mais plutôt à développer nos capacités intellectuelles, morales et intérieures afin de barrer la route à toutes les discriminations qui sont adressées aux jeunes filles se fondant sur leur sexe. Ainsi pour la plupart des filles, redéfinir la beauté d’une jeune fille, c’est reconnaitre ses capacités de leur tête et leur femme, et qui permet de se distinguer d’autres femmes et de refléter toujours l’excellence.

A part la projection du film, nous avons recueilli les témoignages des participantes, chacune redéfinissant la beauté selon son domaine ;

D’après Christelle qui a fait ses études universitaires en Art culinaire, elle redéfinit sa beauté lorsqu’elle prépare un nouveau plat et qui est apprécié par ses clients, elle sent sa beauté s’emballait à travers toutes ses créations. Elle reste convaincu que si quelqu’un doit l’aimer, celui-ci devrait commencé par apprécier ses plats et ce qu’elle fait car pour elle, c’est toute sa vie et c’est de là que jaillit toute sa beauté ; Christelle est jeune, belle et engagée à changer le monde par la création des nouveaux plats, ceci lui permet aussi d’être autonome et bien positionnée dans sa vie.

Pour Elma, une jeune étudiante en médecine, elle est naturellement belle puisque créée à l’image de Dieu et ce qui ne lui permet plus d’ajouter des choses sur son visage pour prétendre la mettre en valeur. Par contre elle redéfinit la beauté par son dévouement à ses études car selon elle, étudier la médecine implique une très forte concentration, beaucoup de lecture et d’études, alors elle n’a pas beaucoup de temps à passer pour faire des make up, ou se faire belle tout le temps. Alors lorsqu’elle réussit ses examens et passe d’une promotion à l’autre, elle se sent plus belle que tout.

Pour Liliane, une jeune femme fonctionnaire dans une société de production de café, chargée de la caisse et économiste de formation, elle redéfinit sa beauté lorsqu’elle fait bien son travail, et que toute la boite la félicite pour cela, et au moment où elle travaille et bosse dur, passe beaucoup plus de son temps à apprendre des nouvelles choses, à lire différents livres sur la gestion financière et qu’elle parvienne à s’autonomiser financièrement, elle se sent belle. Liliane rajoute qu’elle est belle tout le temps, et qu’au lieu de passer deux heures à mettre trop des maquillages sur son visage, elle en profite pour faire plutôt la lecture et apprendre à gagner beaucoup plus d’argent dans sa vie.

Pour Baraka, une jeune femme juriste, la femme est naturellement belle, mais elle est plus belle lorsqu’elle parvient à se définir en tant que telle, et brise tout stéréotype qui pèse sur elle pour se distinguer des autres. Mais pour une jeune femme juriste qui défends les droits des autres, celle-ci est bien plus belle lorsque la cause pour laquelle elle se bat parvenait à obtenir gain de cause, sa beauté c’est son intelligence, son courage, sa force, sa bonne moralité, son bon cœur et le combat qu’elle mène pour le respect des droits de l’homme et des femmes en particulier.  Baraka estime que si toutes les femmes de sa communauté pouvaient prendre tous ces temps qu’elles passent à se faire belle ou s’occuper de leur apparence et en faire le moment de se former, de se capaciter, de faire des recherches et d’apprendre les nouvelles choses ; celles-ci doivent être des grandes personnes dans leur communauté et la place de la femme dans la société sera reconnue à sa juste valeur.

Bien d’autres femmes ont redéfini leur beauté, et une chose pour laquelle toutes étaient d’accord, c’est que la beauté physique n’est pas ce que redéfinit la beauté d’une femme ou d’une fille mais les différentes capacités à toujours exceller.

ET TOI, COMMENT EST-CE QUE TU REDÉFINIS TA BEAUTÉ ?

This story was submitted in response to My Voice, Our Equal Future.

Comments 8

Log in or register to post comments

Hello, JustyNeema,

I love the photos you uploaded. It was the hairstyles that caught my eyes first. Wow! So creatively worn like crowns.
Thank you for sharing stories of women redefining their beauty. I redefine my beauty by encouraging women and girls. :)

Congratulations on your successful event! Thank you for sharing this with us.

Justyneema
Oct 30
Oct 30

merci beaucoup dear Karen!!
merci de redéfinir si bien ta beauté.

Nini Mappo
Oct 27
Oct 27

Hello Neema,
What an important outreach that was. It is vital to remember that Africans need not aspire to European standards of beauty. And when we radiate beauty by embracing who we are, we radiate confidence too! Thank you for sharing your work that represents all of us at some point in time.

Justyneema
Oct 30
Oct 30

je vous en prie soeur Nini. oui comme tu l'as si bien dit, lorsque nous reconnaissons notre beauté, nous savons si bien la mettre en valeur. merci pour tes mots d'encouragements.

Nyenyezi Fataki
Oct 31
Oct 31

Je suis tres fier de votre initiative ma chere amie.

Justyneema
Nov 06
Nov 06

Merci beaucoup cher sœur!!

MUVUNYI FABIENNE
Nov 08
Nov 08

Bonjour Justy,

Merci de toujours soutenir et eduquer les jeunes filles car dit-on "Eduquer une femme, c'est eduquer toute une nation".

Adanna
Nov 12
Nov 12

Nice one Justyneema!

Thank you for sharing.

Keep up the good work.

Love,
Adanna