Quelle est la situation de la veuve en général dans ma communauté ?

Laetitia Shindano
Posted June 21, 2019 from Democratic Republic of the Congo

En RD. Congo, il y’a  coexistence du droit coutumier et du droit écrit avec primauté de ce dernier sur le premier. Tous deux accordent une place importante aux questions de successions. Le Code de la famille congolais en son chapitre sur les successions est clair à ce sujet.

Au regard de ces différents textes juridiques, la veuve devrait mener une vie paisible  dans la communauté  mais tel n’est pas les cas.

Ma communauté à toujours difficile  à admettre que la mort est naturelle et que l’homme  peut mourir avant  la femme bien que l’homme  soit  considéré comme le chef de ménage.

Cette conviction fait que la majorité des veuves   soient victimes de maltraitance et autres actes de violences de la part surtout de leur belle famille notamment par la confiscation des biens du couple, les calomnies et injures publics, expulsion de la veuve de son domicile, séparation des enfants avec leur mère, refus d’exécuter les derniers volontés du défunt etc./

 C’est la commission de ces actes à l’ endroit des veuves qui font qu’elles se retrouvent avec leur progéniture  dans une misère noire.

A titre d’exemple, Madame Grace E. ,32 ans, 5 enfants, est une des victimes des maltraitances. En effet, son mari est mort  il y’a 2 ans.  Le défunt  comme ces  4 frères et  sœurs  encore en vie, avaient hérité chacun une maison de la part de leur mère décédée.  A la mort de son mari, il a été refusé à la  jeune veuve   de gérer  le bien de son époux défunt qui était sa seule  source de revenu   Pendant 2 ans, ses 5 enfants n’ont  pas étudies.   Pour remédier à cette situation, sa famille qui l’a secourue, l’encourage à saisir la justice avant la fin de cette année.

Retenons que selon certaines statistiques de nos juridictions judiciaires, il ressort que 80% des litiges qui y sont traites porteraient sur les matières de ‘Successions’’.   

Dans notre communauté, l’acces à la justice pour les victimes des violences basées sur le genre n’est pas facile. La multiplicité des frais de justice, les longues procédures, la corruption etc. , découragent bon nombre d’entres elles. C’est ainsi qu’il est constaté dans la communauté que très peu des veuves ont été réhabilitées dans leurs droits et ce suite l’accompagnement juridique et judiciaire de quelques  ONG  de défense des droits des femmes.

 Au vu de nombreux dossiers des veuves qui sont en suspends devant  la justice suite aux 3 principales raisons ci-haut citées, est- ce que Madame Grace E. aura-t-elle gain de cause ?

 Ceci nous pousse à  penser que la réhabilitation  des veuves dans leurs droits  requiert un accompagnement approprié  devant les juridictions et la fin de l’impunité pour les auteurs des violences qu’elles ont subies.

.

Comments 11

Log in or register to post comments
Lisbeth
Jun 21
Jun 21

Dear Laetitia
Thank vou for high lighting on the challenges of widows in your community. I agree with you that death is not respecter of people, and hence no any man's death must be blamed on his wife. Have a nice weekend!

Jill Langhus
Jun 21
Jun 21

Bonjour Laetitia,

Merci de partager votre article, triste mais informatif, sur les droits ou le manque de droits des veuves dans votre pays. Je conviens que les lois doivent être mises à jour pour soutenir et aider davantage les veuves. Je veillerai à ce que votre histoire soit ajoutée à l'appel en cours pour des histoires sur ce sujet.

J'espère que vous allez bien et que vous êtes en sécurité. Bon week-end:-)

Tamarack Verrall
Jun 22
Jun 22

Cher Laetitia,
Alors que vous et d'autres soeurs de World Pulse parlez de l'absence totale de droits pour les veuves et de la terrible discrimination, de la perte de domicile et de la sécurité financière que tant de personnes expérimentent, ceci est un appel important pour la justice et pour le soutien international en faveur de lois fortes dans votre pays et dans les nombreux pays dans lesquels la même chose se produit, pour mettre fin aux pratiques actuelles. Comme vous et les autres nous avez si bien informés, il est temps de mettre notre attention collective au service d'un changement.
Je t'embrasse fortement,
Tam

Laetitia Shindano
Jul 15
Jul 15

Bonjour Tam,

merci pour le soucis partage a l'egard de la situation des veuves . vraiment une attention et des actions collectives sont seules susceptibles pour la paix des veuves.

A te lire toujours

Z.Elias
Jun 22
Jun 22

Bonjour,
Une triste réalité que vive la majorité des veuves.
Je suis entièrement d’accord sur la réhabilitation de ces dernières de leurs droits fondamentaux.
Merci de nous avoir fait part de ton histoire.

Seka
Jun 24
Jun 24

Bonjour soeur Laetitia,
Ton histoire avec des données concrètes nous montre clairement que nous devons lutter pour la réhabilitation de la veuve dans ses droits. Nous devons aider nos soeurs à bannir la crainte et faire appel à la justice. Que vraiment Justice soit faite pour Madame Grâce et ses enfants. Merci de partager un si important post.
Passez une agréable semaine.
Seka

Laetitia Shindano
Jul 15
Jul 15

Ma chere Seka

Merci pour tes commentaires et suggestions qui renforcent notre determination et des idees nouvelles pour les actions futures.

A bientot

Kadidia Doumbia
Jul 08
Jul 08

Chere Leatitia,

Meme le droit traditionnel est clair en matiere de succession.
La malhonnetete des parents du mari, sans scrupule, sans compassion, mettent l'epouse et les enfants dans une misere noire apres son depart.
Il faut vous organiser pour que les autorites mettent de la pression sur les familles et expliquent clairement la procedure a suivre pour defendre ses droits autrement cela ne va jamais s'arreter.
Bon courage et tenez nous au courant de ce que vous aurez pu faire.

Laetitia Shindano
Jul 15
Jul 15

Bonjour ma chère

Merci pour vos idées concernant notre occupation quotidienne à savoir la défense et promotion des droits des femmes . Ça va ajouter un plus sur les actions que nous menons en vue du changement de la situation des femmes. A bientôt

leila Kigha
Jul 11
Jul 11

widows have very traumatizing experiences in Africa. the question i ask myself is, if these practices are good why are men spared when they loose their wives.
women have so been objectified that it hurts. a grieving woman is inflicted more pain and treated as a lesser human.
story of my mother.
thank you for sharing your wonderful work!

Laetitia Shindano
Jul 15
Jul 15

Bonjour Leila,

Merci pour vos commentaires si touchants. Les femmes continuent à être victimes des violences multiformes que les hommes; C'est pourquoi nous devons dénoncer toute situation d'inégalité. Courage

Related Stories

Hawwah
Evelyn Chioma Joseph