LE BLOCAGE RENCONTRE PAR LES FEMMES CONGOLAISES POR AFFRONTER LE PROCESSUS ELECTORAL

MADELEINE BWENGE
Posted May 21, 2015 from Democratic Republic of the Congo

Dans un article publié dans mon journal j'avais évoqué les questions liées aux violences électorales à l'encontre des femmes congolaises, lesquelles doivent être prises au sérieux.

Il y a à peine deux jours, je venais de capter une information diffusée à la Radio Télévision Nationale congolaise oû une Femme, responsable de la branche féminine à Kinshasa avait décrié le blocage entretenu par plusieurs partis politiques à l'endroit des femmes.

Cette dernière avait affirmé que beaucoup de femmes ont adhéré aux partis politiques de leurs choix. Cependant, il s'avère qu'à la veuille des échéances électorales, les gestionnaires desdits partis demandent à ces dernières de supporter elles-mêmes les frais exigés par l'organe appelé à coordoner les élections en RDC.

Toutefois, ces frais jugés exhorbitants pour les femmes, elles ne savent à quel saint se vouer. D'où, la majorité de ces femmes se demandent quelle attitude prendre face à ce blocage d'une part. D'autre part, elles n'ont pas des moyens financiers pour mettre en place un nouveau parti politique, mais aussi, le temps matériel pour officialiser un tel projet.

De ce qui précède, la participation politique de la femme congolaise risque d'être hypothétique. De ce fait, l'atteinte de l'approche "Genre" semble être une réalité utopique.

MADELEINE

Comments 3

Log in or register to post comments
rhania bensafia
May 30, 2015
May 30, 2015

Bonjour Madeleine 

Je vous remercie de nous informer sur la situation au Congo. Je comprends la frustration des femmes mais je sais dans mon coeur que cela va s'ameliorer.

Voici la traduction en anglais de votre article

rhania bensafia
May 30, 2015
May 30, 2015

Translation by Rhania Bensafia

The challenge face by woman for electoral process

Posted to MADELEINE Bwenge's Journal

By MADELEINE Bwenge

On 21 May, 2015

In an article in my newspaper I mentioned issues related to election violence against Congolese women, which must be taken seriously.

It has been only two days, I just got  the information on the National Radio Television Congolese in where a woman, responsible for the feminist  branch in Kinshasa had decried the blockage maintained by several political parties toward women.

It claimed that many women have joined the political parties of their choice. However, it turns out that the day before the  elections, the managers of these so called parties demand that they  pay  the fees to co-ordinate the elections in DRC.

However, these fees are enormous for women, they don't know where to turn. where, the majority of these women wonder what attitude to take in response to this deadlock on the one hand. On the other hand, they do not have the financial means to set up a new political party, but also the time to formalize such a project.

From the above, political participation of Congolese women may be hypothetical. Therefore, achieving the "Genre" approach seems to be a utopian reality.

MADELEINE BWENGE
Jun 02, 2015
Jun 02, 2015

Merci beaucoup Rhania pour le travail consistant a la traductin de mes articles. Je suis contente de vos services et vous en remercie vivement.

S`agissant des frustrations rencontrees par les femmes congolaises, nous sommes unanimes que la situation pourra s`ameliorer.

Madeleine