QUELQUES ACTIVITES COMMEMORATIVES DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNE FILLE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MADELEINE BWENGE
Posted October 30, 2019 from Democratic Republic of the Congo

La journée Internationale de la jeune fille a été célébrée sous plusieurs formes par diverses organisations en République Démocratique du Congo.  Comme c'est connu de tout le monde ,le 11 octobre de chaque année, la communauté Internationale place la jeune fille à l'honneur, cependant, dans certains coins de la planète, cette catégorie sociale est confrontée à de multiples contraintes ayant trait à la situation socio-économico-sécuritaire, c'est à dire, de la volonté politique de chaque pays, laquelle devrait tenir compte de celle-ci si on tient réellement à promouvoir la femme progressivement, et ce dans un avenir proche.

1. Activités réalisées.

Dans la Province du Sud-Kivu,    L'ONG Réseau des femmes pour les Droits et la Paix  "RFDP" en sigle avait réalisé une journée d'échange avec les filles de plusieurs institutions supérieures et universitaires de la ville de Bukavu. La responsable de cette structure,  Madame Venantie Bisimwa a tenu à  informer les filles sur les droits qui leurs sont reconnus. Elle les a exhorté à plus de courage et ,d'enthousiasme, surtout dans la poursuite de leurs formations.

2. Dans la Province du Nord-Kivu, l'ONG dénommée "One Girl, one Leader, a réuni plus ou moins 500 filles. Ensembles, elles ont passée en revue la situation sécuritaire de la ville de BENI où l'insécurité entretenue par les ADF/NALU organise plusieurs massacres des populations civiles qui sont tués horriblement à la machette, il y a de cela plusieurs années. Il y a lieu de savoir que cette insécurité place les filles dans une situation de traumatisme permanente, et de crainte d'être victimes des viols ou d'être massacrées par ces derniers, d'une part. D'autre part, l'avenèment du Virus Ebola n'a fait qu'accentuer leurs craintes, surtout, lorsque l'on sait que la contamination par ce virus est presque fatal car il y a beaucoup de risque d'en mourir.

Dans leurs échanges, il a été question de savoir, Comment se présente la situation de la Jeune fille après toutes ces atrocités ?

Selon Me David wa Mbale, la femme de l'Est de la République Démocratique du Congo en général et de la jeune fille en particulier, a besoin de la protection. Ce qui n'est pas le cas à Beni et dans plusieurs localités dans la partie orientale du pays où cette catégorie sociale est confrontée aux multiples atrocités.

3. Journée d'échange organisée au Camp militaire Katindo en Province du Nord-Kivu

Cette journée d'échange a été organisée en vue e sensibiliser les filles issues des familles des militaires sur la situation très désastreuse qu'elles traversent, notamment, les violations récurrentes de leurs droits, le manque d'instruction, la recrudescence du phénomène "enfants de la rue".

Toutefois, la sensibilisation a porté sur l'autonomisation et la bonne moralité de ces filles des militaires appelées à combattre la pauvreté, abandonner la prostitution, être informée sur leurs droits, combattre la recrudescence des violences sexuelles auxquelles elles sont confrontées.

Toutefois, la coordinatrice de cette initiative a déploré le manque d'une prise en charge de leurs activités par aucun partenaire. Cependant, elle continue à lutter en faveur de l'autonomisation de ces filles abandonnées à leurs triste sort   

Comments 14

Log in or register to post comments
Jill Langhus
Oct 30
Oct 30

Salut Madeleine,

Comment vas-tu? C'est triste d'entendre parler de tous les problèmes de paix et de sécurité, ainsi que de tous les traumatismes que les filles et les femmes ont subis et continuent de subir, mais je suis encouragé de constater que des efforts sont en place pour l'améliorer.

Selon vous, qu'est-ce qui ferait la plus grande amélioration dans ce pays pour plus de paix et de sécurité pour les filles et les femmes?

Merci de partager votre mise à jour!

XX

MADELEINE BWENGE
Nov 02
Nov 02

Merci ma chère Jill. Comme vous venez d'en faire une observation, la partie orientale de notre pays a longtemps souffert de l'insécurité, causée par la multiplicité des bandes armées. Leurs présence est consécutive à la présence des ressources minières , lesquelles sont confinées dans cette partie du pays. Ces bandes armées sont le plus souvent au service des multi-nationales, d'autres proviennent des pays voisins dans le but d'opérer le pillages desdites ressources.
A mon avis, pour plus de paix dans le pays, la sensibilisation doit continuer tant au niveau national qu'international en vue du respect de la souveraineté de chaque pays, d'un coté et de l'exploitation rationnelle des ressources naturelles qui doivent d'abord profiter aux nationaux et pour les étrangers, les accords d'échanges bilatéraux et multilatéraux . A ce niveau, si la paix est effectif, les filles leurs tour, vivront en Paix. Madeleine

Jill Langhus
Nov 02
Nov 02

Bonjour mon cher,

Je suis totalement d'accord avec votre observation. Quelles sont les ressources minérales qu'ils recherchent? Un produit alternatif pourrait-il produire les mêmes résultats que l’utilisation des ressources?

J'espère que vous êtes en sécurité, et bien, mon cher.

XX

MADELEINE BWENGE
Nov 04
Nov 04

Une fois de plus, je vous remercie Jill pour l'intérêt que vous manifestez aux aspects sécuritaires de notre pays. Vous avez raison de vouloir comprendre ce qui se passe dans la partie orientale de la RDC. Comme je l'avais signalé, la présence des étrangères et bandes armées dans cette partie du pays se justifie par la prédation des ressources naturelles, surtout minérales confinées dans cette partie du pays. Ces minerais sont de plusieurs catégories, nous citons par exemple, l'or, la cassitérite, le wolfram, le cuivre produit au Katanga, le zinc, le coltan se trouvant dans plusieurs territoires au Nord et Sud-Kivu, l'uranium etc... Ces minerais sont à la base de nombreux problèmes. En dehors de l'insécurité, beaucoup de problèmes environnementaux ayant trait à la déforestation, à la pollution des rivières et autres cours d'eaux, à des problèmes de radiation et surtout entraine la présence des enfants dans les sites miniers, abandonnant le chemin de l'école, les filles et femmes prostituées, dans certains cas, la présence des femmes enceintes avec de nombreux risques sur leur état physiologique... Ces maux s'ajoutent à l'insécurité pour appauvrir d'avantages les communautés locales et riveraines dont le plus souvent le cahier de charge ne sont souvent pas respectés par ces derniers. Par ailleurs, ces zones sont envahis quotidiennement par ces hors la loi en vue du pillage desdites ressources pour leurs comptes ou pour leurs comptes ou en faveur de ceux qui les ont mandatés. Avant donc d'occuper les sites en question, ils ouvrent le feu, massacrant des populations, créant aussi des mouvements intempestifs des communautés locales et riveraines à la recherche des endroits sécurisés.
Notez bien que dans la plus part des zones minières, l'agriculture est quasi abandonnée, et ce au profit du creusage des minerais. Ce qui entraine ipso facto l'insécurité alimentaire dans ces zones.
Nous pensons aussi que la recrudescence du chômage de la majeure partie de la population constitue aussi bien l'une des causes de l'insécurité.

Jill Langhus
Nov 04
Nov 04

Oh wow. C’est un défi très complexe et multiforme. Merci beaucoup pour clarifier. Je ne savais pas qu'il y avait autant de minéraux ni autant de défis environnementaux et humanitaires. Merci de nous tenir informés. J'espère que plus nous aurons à l'avenir un meilleur équilibre dans nos vies quotidiennes, avec plus d'autonomisation des femmes et une reconnaissance de plus en plus d'autonomie, et que la cupidité disparaîtra au plus tôt, de sorte que nos belles ressources puissent s'épanouir à nouveau, comme elles sont censées à.

Paix et amour, chérie. XX

Anita Shrestha
Oct 31
Oct 31

Dear Sis
Thank you for sharing

MADELEINE BWENGE
Nov 02
Nov 02

With a lot of thanks to you Dear sister Anitha.

Lisbeth
Oct 31
Oct 31

Dear Aunty Magdalene,
It's an uncomfortable story you just told us. Personally I hope you are doing very well? Thanks for sharing and I hope things get better for girls and women in your community.
Have a great weekend ahead and take care of yourself.
Greetings

MADELEINE BWENGE
Nov 02
Nov 02

Thank you very much to you Lisbeth. I hope than yours advocacies will necessary for girls and women in our community. With my best regards. Madeleine

Bonjour Madeline

Merci de partager cette information avec nous. Je suis heureux qu'il y ait des organisations en RDC qui s'inquiètent de la situation des filles là-bas. J'espère que les défis auxquels ces filles sont confrontées seront traités le plus rapidement possible avec l'aide de toutes les parties prenantes impliquées.

MADELEINE BWENGE
Nov 02
Nov 02

Merci beaucoup Karen. Compte tenue de la gravité de la situation les femmes y compris les hommes acquis à la cause des femmes ont compris les risques auxquels la population se voit confronté. Dès lors, les organisations font des dénonciations , d'autres sensibilisent les uns et les autres en vue de voir la Paix s'installer une fois pour toute. Passez une agréable weekend. Madeleine

Je suis content que les hommes soient impliqués aussi.

J'espère que vous atteindrez tous cet objectif de sécurité.

Millynairi
Nov 22
Nov 22

Hi Madeleine,
Thanks for sharing. I pray that the security concerns are addressed soonest. Hope you are fine.

Milly

MADELEINE BWENGE
Nov 25
Nov 25

I Thank you very much my sister.

Madeleine