EBOLA

MUKABA ZAWADI
Posted September 25, 2019 from Democratic Republic of the Congo

La première épidémie de virus Ebola de 2018 en République démocratique du Congo est une épidémie s'étant déroulée du 8 mai 2018 au 24 juillet 2018. Elle commence dans le nord-ouest du pays par le décès suspect de 17 personnes qui présentaient des symptômes faisant penser à la maladie à virus Ebola3. Le statut d'épidémie est officiellement déclaré par le Ministère de la Santé après l'infection confirmée de deux personnes4. Elle se termine 3 mois plus tard, le 24 juillet5,6,7. Une nouvelle épidémie (en) d'Ebola est cependant déclarée le 1er août dans le Nord-Kivu8

Le gouvernement de la République démocratique du Congo déclare l'épidémie d'Ebola le 8 mai 2018. Le patient zéro serait un policier décédé dans un centre de santé du village d'Ikoko-Impenge (province de l'Équateur). Après avoir assisté à ses funérailles, onze membres de sa famille tombent malades et sept d'entre eux meurent.

L'épidémie d'Ebola a son origine dans la province de l'Équateur3, et des cas ont été confirmés dans la ville de Mbandaka.

Par mesure de précaution, l'Angola ferme sa frontière avec le Congo le 4 juin. Les autorités sanitaires du gouvernement congolais vaccinent plus de 1 000 personnes à partir du 6 juin. Les médicaments ZMapp, GS-5734, REGN et mAb114 sont approuvés pour traitement par un rapport du 6 juin14. ZMapp, notamment, est un médicament expérimental comprenant trois « anticorps monoclonaux chimériques » pour le traitement de la maladie à virus Ebola..

Le 11 juin, le ministre de la Santé Oly Ilunga Kalenga annonce que 2 295 personnes ont été vaccinées (rVSV-ZEBOV)16,17. Le 17 juin 2018, le Ministère de la Santé annonce que 3 017 personnes ont été vaccinées contre la maladie, notamment à Iboko, Bikoro, Mbandaka, Ingende et Kinshasa18.

Le virus Ebola provoque une maladie aiguë et grave, souvent mortelle si elle n’est pas traitée. La maladie à virus Ebola est apparue pour la première fois en 1976, lors de 2 flambées simultanées à Nzara (aujourd'hui au Soudan du Sud) et à Yambuku (République démocratique du Congo). Yambuku étant situé près de la rivière Ebola, celle-ci a donné son nom à la maladie.

Comment le virus Ebola est-il perçu par rapport à d'autres maladies ? Est-ce le thème le plus préoccupant pour les congolais ? Les gens s'inquiètent aussi de la politique et d'autres questions, c'est sûr, mais Ebola est vraiment le plus gros problème en ce moment. La population est très consciente du danger mortel du virus. Beaucoup d’informations circulent au sujet d'Ebola et l'information est bien reçue par la population

NOTRE ENGAGEMENT CONTRE EBOLA (ceci exige un moyen financier)

Lorsqu’un nouveau cas d’Ebola voit le jour, il est essentiel d’isoler le patient et de s’informer sur les personnes avec qui le patient a été en contact. Cela permet de surveiller des personnes potentiellement infectées et de limiter la propagation du virus.

Pour s’épargne de tout ça il faut suivre ces conseils ;

Se laver régulièrement les mains au savon Beaucoup se demandera pourquoi le faire ? Sachez que nos mains sont des nids à microbes..

 En se lavant régulièrement les mains au savon, on ne se protège pas que contre Ebola mais contre 80% de maladies infectieuses. Se laver les mains correctement est un petit geste, mais qui sauve. L’image ci-après vous donne une illustration sur comment vous y prendre. Eviter d’être en contact avec des personnes malades

 

Nos liens affectifs  peuvent nous pousser à toucher, embrasser ou laver un proche atteint du virus Ebola. Hélas, ces gestes presque anodins peuvent nous coûter la vie. Les personnes atteintes du virus Ebola doivent être mises en quarantaine. Il est strictement interdit d’entrer en contact avec une personne malade sans gants ni combinaison de protection. Si un membre de la famille est atteint, l’OMS recommande de l’isoler simplement du reste de la famille..

Manipuler les morts avec précaution

Dans nos rites funéraires, nous sommes parfois appelés à manipuler le corps d’un proche décédé. Sachons que les personnes décédées sont encore porteuses du virus et peuvent contaminer les vivants. Il est conseillé de manipuler les morts avec des gants de protection. Bien vérifier que les gants sont étanches. Mettez les vêtements, les serviettes et le linge de lit souillés dans un sac plastique et incinérez le tout. Pareil pour les animaux malades : toujours porter des gants et des vêtements de protection. Déjà un vaccin contre Ebola, une bonne nouvelle enfin Espérant que cette énième apparition de l’épidémie d’Ebola sera vite maîtrisée, tâchons de bien faire usage de ces quelques mesures de protection vitales. Cependant, si malgré tout, vous avez des symptômes (fièvre longue et forte, grande fatigue…), rendez-vous immédiatement à l’hôpital le plus proche. Il s’agit peut-être du virus Ebola.

 

Comments 11

Log in or register to post comments
Jill Langhus
Sep 25
Sep 25

Salut Mukaba,

Comment vas-tu? Merci de partager votre message informatif et inquiétant sur le virus Ebola. Je suis heureux d'apprendre qu'il existe un vaccin pour cela. J'espère que sa diffusion sera appropriée, en particulier dans les domaines qui en ont vraiment besoin. Merci de nous tenir au courant des mises à jour et de rester en sécurité :-)

MUKABA ZAWADI
Sep 26
Sep 26

Je veux bien, Merci aussi pour la réaction, j'espère aussi cela

Jill Langhus
Sep 27
Sep 27

You're welcome, dear. Hope you have a good, safe Friday and weekend :-)

XX

Lisbeth
Sep 25
Sep 25

Hello Mukaba,
Wow this is very lovely message about Ebola disease for us. Today, I found out Ebola was derived from here; "Yambuku being located near the Ebola River, this one gave its name to the disease.".
You mean you have a river in your country called Ebola river?
So what's the meaning of the word Ebola?
How is the treatment of the disease going in your country? Is it effective? I hear on the news sometime that your doctor's have identified a good or better treatment of it?
This is really a deadly disease and we all pray for the best treatment to eradicate it forever.
May you all stay safe.
Regards

MUKABA ZAWADI
Sep 26
Sep 26

Yes, composed of viruses and Ebola, named after a river passing near the city of Yambuku in the Democratic Republic of Congo: it was at Yambuku Hospital that the filovirus was first identified in 1976.
Ebola: African virus responsible for a serious contagious and epidemic infection, characterized by fever and haemorrhage.

90% effective treatment in the DRC
More than 90% of infected people can survive if they are treated quickly with the most effective drugs, according to the research.
The drugs will now be used to treat all patients with the disease in the DRC, according to health authorities.
Read also:
Ebola: strong controversy around the new vaccine
Ebola trial vaccine in Uganda
The drugs, called REGN-EB3 and mAb114, work by attacking the Ebola virus with antibodies, neutralizing its impact on human cells.
The National Institute of Allergy and Infectious Diseases of the United States (NIAID), which co-sponsored the trial, said the results are "very good news" for the fight against Ebola. Yes it's really a deadly disease.

Anita Shrestha
Sep 25
Sep 25

Thank you for sharing

MUKABA ZAWADI
Sep 26
Sep 26

thank you too

Anita Shrestha
Sep 26
Sep 26

Welcome dear

Hello, Mukaba,

It's great that there is a vaccine for Ebola virus. I thought this was already a thing in the past. So sad that this is still ongoing. Thank you for the information you posted here.

MUKABA ZAWADI
Sep 26
Sep 26

Thank you for the reaction this vaccine is already in court for the treatment of infected patients

Seka
Sep 27
Sep 27

Bonjour Mukaba,
Je te remercie beaucoup pour cette histoire. Nous apprenons l'origine de la maladie à virus d'Ebola, comment l'éviter et quoi faire quand on est atteint. Merci de nous informer que se laver les mains on est protégé de 80 maladies infectieuses.
Bon weekend ma chère!
Seka