FEKA: "CAMP GIRL" devenue une SDF (Sans Domicile Fixe) / IDP (Internaly Displace Person) dans son propre pays

NAVONINE AGNES
Posted October 6, 2018 from Cameroon

Feka communément appelée "CAMP GIRL", est une jeune femme camerounaise la quarantaine sonnée, originaire du Nord Ouest (KOM) est mère de 03 enfants (02 filles et 01 garçon). Fondatrice de l'ONG HOVO (Hope for Vulnarables and Orphans), qui a pour mission de redonner aux personnes vulnérables et particulièrement les femmes, jeunes filles et les orphelins du sourire; depuis sa création en 2014 cette ONG brille par sa participation effective dans le territoire Camerounais (Bafoussam, Buéa, Bamenda, Bafia, Timanqgolo, Douala, etc..) et à l'International (Ouganda, RDC, etc...)

             C'est le 13 septembre denier que je fais la rencontre de cette femme pour la première fois à une foire "US G ALUMNI FAIR 2018"organisée par l'Ambassade des États Unies au Cameroun. La suivant depuis un moment et la lissant sur les réseaux sociaux ( twitter, Facebook, etc...); cette jeune dame brille par son amour pour l'être humain/ volontariat. , victime de violence conjugale, a été obligée de fuir se réfugier dans le Sud Ouest avec sa fille aînée, son époux ayant séquestrés les enfants partis en vacances de pâque chez lui. Activiste pour la paix, féministe, elles est passionnée du bien être de la femme et de la jeune filles vivant en milieu rurale,

            Le 29 août dernier, dans le Sud et le Nord Ouest Cameroun, plusieurs femmes (mamans) et elle ont décidées dire STOP aux désordre et retour à la PAIX (vie) au Cameroun particulièrement dans le Nord et Sud Ouest en organisant le mouvement des femmes en pleurs (pleureuses). Au sortir de ce fameux jour, sa vie a été basculée: elle est devenue la cible de certaines personnes ( ennemis de la paix au Cameroun) qui ont commencées à la suivre partout (physiquement etc...), jusque sur les réseaux sociaux, proférant insultes, menaces de mort, etc...). Le  21 septembre au soir, le pire s'est produit: un monsieur venu frappé à sa porte lui intime l'odre de quitter les lieux dans les 10heures qui suivent car selon ses dires il ne sait pas pourquoi il ne la tue pas de suite mais il serait mieux de disparaitre avant qu'il n'atteinte à sa vie. Paniquée et effrayée par ce qui vient de se produire, elle reveille sa fille qui vit avec elle, prenant le stricte minimum les voilà sur la route quittant ainsi le Sud Ouest sans savoir où aller. Depuis ce fameux matin du 22 septembre elles ( sa fille et elle) errent de maisons en maisons (hors du Sud Ouest) ne pouvant faire plus de deux nuits sur place.

        Feka,  la "CAMP GIRL" qui aidait les femmes et jeunes filles qui ont fuient les émeutes dans le Sud Ouest , allait dans les brousses pour leur apport des médicaments, nourriture, vêtements, et autres se vit devenir du jour au lendemain une PERSONNE SANS DOMICILE FIXE (IDP- INTERNALY DISPLACE PERSON), simplement parce qu'elle a voulu dire non à la guerre et retour à la PAIX, elle qui a toujours été là pour ces femmes et jeunes filles qui ont été obligées de fuirent la guerre et se réfugier dans les brousses, elles qui a risquée sa vie pour les suivre chaque jour qu'elle pouvait pour leur apporter assistance, elle devient depuis le 22 septembre 2018 officiellement une IDP.

        Alors, dites moi,  qu'est ce qui garantie la sécurité de Feka "la CAMP GIRL" et celles des ces autres femmes au Cameroun qui n'ont aucun mot à dire en ce qui concerne la PAIX et la SÉCURITÉ.

Comments 3

Log in or register to post comments
NAVONINE AGNES
Oct 06, 2018
Oct 06, 2018

si tu ne peux plus exprimer ton état d'esprit ni tes valeurs ni même défendre tout ceci, alors il y'a un problème.
si même à la radio où elle est allée s'exprimer on la traite d'une des rebelles, il y'a un problème
la paix la liberté d'expression et de vivre c'est notre cri et nous voulons être entendu

jlanghus
Oct 07, 2018
Oct 07, 2018

Salut Agnès

Bienvenue dans World Pulse. Oui, le pauvre Feka ne va pas très bien. Elle est en mauvaise santé maintenant aussi. J'espère que la situation dans votre pays changera bientôt. Merci de partager votre histoire et de sensibiliser Feka et son sort. Je ne connaissais pas tous ces détails :-(

J'espère que vous et votre famille êtes en sécurité et que vous passez une bonne journée!

Marie Abanga
Oct 23, 2018
Oct 23, 2018

Ah Agnes,

Quel histoire? Les choses qui arrivent dans notre beau pays si nous laisse tous en plein larmes. Que peut-on faire?