COMMENT JE ME RETROUVE HANDICAPÉ: I WILL NOT ALLOW MY DISABILITY COME OVER ME

NAVONINE AGNES
Posted June 20, 2019 from Cameroon
ATTESTATION DE PARTICIPATION AU VILLAGE DES GRANDES OPPORTUNUITÉS ORGANISÉ PAR LE MINJEC LORS DE LA FETE DE LA JEUNESSE AU VILLAGE DE LA JEUNESSE DU 3 AU 11 FÉVRIER 2019

Ah ce fameux 05 janvier 

un fameux jour 

ce samedi matin j'avais des activités avec de orphelins et des veuves pour des dons et formations pour leurs autonomisation financière pour une vie meilleure.

sortie de la maison à 06h du matin j'ai juste eu le temps d'aller faire 2 ou 3 courses en ville; j'ai tout d'abord prie la peine d'envoyer les volontaires d'AGUI FOUNDATION retrouver les orphelins dans cet orphelinat situé à Acacia (Yaoundé). 

me voici après mes courses qui doit faire un saut à une réunion des volontaires de La Croix rouge camerounaise (Yaoundé I). le temps de garer et de traverser l'autre pent de la route me voici au sol de ce coté du pent de la route, jai mal le pied enfle dans la tenis et je crie aieeeeeeeeeeee

MON DIEU J'AI EU QUOI AU TIBIA?

CE TAXI M'A FAIT QUOI? 

AIEEEEEEEE

C'est ainsi que les gens autour d émoi accourent et les uns qui courent à la voiture pour prendre la trousse de secours et d'autres qui me tiennent les bras.

 

je pleures j'ai mal

MON DIEUUUUUUU

je nai que mes yeux pour pleurer et crier de douleurs.

j'ai le tibias fracturé et une grosse blessure ouvertes et un gros trou au tibia.

j'entends une voix qui dit " voilà l'hôpital central, emmenons là là bas son pied enfle déjà trop"

D'un bond, je crie  "sil vous plait, s'il vous plait, emmener moi à l'hôpital d cela crois rouge c'est le seul hôpital ou je crois on va me prendre en charge car je peux mourir si vous m'emmener où vous dites la" c'est la phrase que j'ai pu prononcer avant de gémir profondément de douleurs atroces

en suivant mon conseil et recommandation, une dame me tient la jambe accidentée, 2 jeunes hommes me tiennent (portent) du coté gauche et mon ami me prend le coté droit et nous voilà sur cette petite distance qui semble si longue car j'ai très mal 

arrivée à l'hôpital me voilà installé en salle de consultation sur un lit et c'est la ronde des médecins et chirurgiens dirent: 

"on doit lui amputer la jambe" et moi de répondre " POURQUOI, LE PIED DE QUI?"

"oui c'est impossible de lui faire une opération, c'est seulement l'amputation"

"ehhh Dieu ça c'est quoi?"

"oooooo Madame asia"

"merrrrde c'est quoi ça?, en tout cas Madame on va essayer d'opérer sans amputer"

POUR COMMENCER ON VA FAIRE DES RADIO POUR DÉTERMINER LES DÉGATS

ENSUITE, ON VERRA, POUR LE MOMENT VOICI CE QU'IL FAUT ACHETER COMME PRODUITS AVANT LA RADIO CAR ILF UAT COUVRIR AVANT D'ALLER À LA RADIO

c'est comme ca on commence la course entra la pharmacie de l'hôpital qui n'a pas de produits et les pharmacies un samedi 10h

ensuite il faut trouver où faire des Radio car le technicien radio de l'hôpital est absent ce samedi.

mon Dieu je fais comment ici avec cette jambe et il faut parcourir Yaoundé un samedi pour une radio: "EEEE DIEU AIDE MOI , J'AI BESOIN DE TOI PLUS QUE JAMAIS"

 

Dieu merci mon ami démarre la voiture et voilà comment on essaye d âme porter encore pour la voiture à la recherche d'un labo pour faire la radio du tibia

chose faite et revenue à l'hôpital après plus d'une heure car il nous fallait les résultats pour le chirurgien; 

"Dr me voici avec ma radio" c'est moi qui l'interpelle quand j'aperçois le chirurgien qui allait devenir mon médecin traitant désormais, et il récupère les résultats et me dit " Madame on va arranger la jambe là"

un sourire apparaît au coin de mes lèvres et voilà il faut encore patienter car il est au bloc avec un patient pour une opération.

Après plus de 2h d'attente c'est mon tour

AIIIIIIEEEEEEE, WEEEEEEE, SEIGNEUR voilà les mots qui sortent de ma bouche et les larmes car je crie de douleurs et suis en pleure oui j'ai très mal, trop mal même

après plus 3h me voici qui suffoque de douleurs 

avec mon ami à coté qui a essayé d âme consoler comme il pouvait mais la douleur m'avait gagnée je n'en pouvais plus mais je devais supporter car il fallait qu'on "répare" mon pied.

 

"MERCI SEIGNEUR" l'opération s'est très bien passée mais la douleur .....

me voici désormais assise dans un fauteuil roulant et  dans 1mois il faut prendre le relais par  les béquilles.

oui ma vie a basculée ce fameux jours où après mes activités ( que je n'ai plus fait et tout le monde s'est ruer à l'hôpital à mon chevet); mes filles dans un bus revenant de leurs vacances de noel et nouvel an. 

Aieee c'est comme ça tu sort de chez toi et te retrouve à la morgue mais moi c'est à l'hôpital que je me suis retrouvée par la grâce de Dieu et c'est encore lui qui m'a épargner de la mort.

"THANK YOU LORD EVERY THING YOU DO, IS FOR OUR GOOD"

voici ce qui m'est arrivée depuis et je vis désormais avec une béquille, suis devenue : "DIS-ABLE PERSON

BUT I WILL NOT ALLOW THIS DIS- ABILITY TO COME OVER ME

du coup depuis je suis plus que motivée de mener à bien le combat que j'ai commencée depuis en créant "AGUI FOUNDATION"

Oui AGUI FOUNDATION est une ONG qui travaille avec les femmes, les filles, les orphelins et les personnes vivants avec un handicap pour le changement de vies et de mentalités through:

EMPOWERMENT

EDUCATION

SUPPORT

FOLLOW UP

For better a life

d'où notre slogan "A SMILE FOR  A BETTER LIFE"

ironie du sort me voici devenue "DIS-ABLE" par la force de la nature mais j'ai demandé à Dieu de me donne les forces to COME OVER THIS DIS-ABILITY, et TURN IT INTO ABILITY.

Comments 10

Log in or register to post comments
Lisbeth
Jun 20
Jun 20

Ooh my translator did not work but am sure I will try again later to see if it work. Thanks for sharing your story and let's all keep speaking up.

Jill Langhus
Jun 21
Jun 21

Bonjour chère Agnès,

Vous pauvre chose :( Comment va votre pied maintenant?

C'est une détermination. Continuez votre bon travail, mon cher :-)

NAVONINE AGNES
Jun 24
Jun 24

bonjour JILL
merci ça va de mieux en mieux et je continue de me battre pour que les personnes vivants avec un handicap soient accepté malgré leurs différence
merci

Jill Langhus
Jun 24
Jun 24

Oh super. Je sais que tu es chérie. Bonne chance. Je suis impatient de faire de bonnes mises à jour :-)

Z.Elias
Jun 22
Jun 22

Bonjour,
Tu es bel et bien un exemple concrèt de résilience et de persévérance , comme quoi l’handicap n’est jamais une excuse pour avancer dans la vie.
Vivement à d’autres réussites!
Merci d’avoir partagé ton histoire remplie de courage.

NAVONINE AGNES
Jun 24
Jun 24

bjr ELIAS
merci bcp

Tamarack Verrall
Jun 22
Jun 22

Chere Agnes,
Vous avez traversé une telle douleur et transformé votre propre expérience pour aider les autres encore plus. Vous êtes une soeur forte et dévouée. Vous êtes une inspiration pour ce qui est possible.

Seka
Jun 24
Jun 24

Chère Agnès bonjour,
Quelle bravoure! En tout cas ton post nous inspire. Malgré les souffrances connues, tu n'as pas croisé les bras et tu es allée de l'avant. Dieu, par qui l'impossible devient possible, te conduira à réaliser tes rêves.

Urmila Chanam
Sep 09
Sep 09

Dear sister,
I love the mission you are on for empowering women and education is the most profund step we can take in that direction. When a person is uneducated he/she does not know who to trust and who not to trust. Mistakenly they trust one who is not to be trusted and suspect those who have come to help rendering such confusion in their lives. Education, indeed is a light, it opens the eyes of people and makes everything clear.
Love and prayers,
Urmila Chanam

Anita Shrestha
Sep 16
Sep 16

Thank you for sharing