JIF 2015 A BUKAVU

RUHEBUZA VUMILIA JEANNETTE
Posted March 17, 2015 from Democratic Republic of the Congo

BONJOUR

La JIf qui vient de très loin commence à prendre une ampleur et surtout être comprise par les couches feminines. C'est en date du 07 mars que le gouvernement provincial a lancé officiellement les manifestations du 8 mars. Elles étaient très nombreuse au stade de la concorde de Kadutu. Toutes les rues, les marchent, ... etaient presque vides. Cela nous a confirmé que les femmes sont plus nombreuse dans la population. Le chef de division du genre, madame Jacquis Ngengele ainsi que d'autres femmes de différentes organisations société civile, des partis politiques des commercantes, des religieuses etudiantes, eleves, organisations interternationales et onusiennes...après plusieurs reunions des prépératipons, ont deposés leur cahier de charge entre les maind du Gouverneurs de province Marcellin Chishambo. Le thème étaient " l'autonomisation de la femme et la participation polotique de la femme congolaise"Après la reunion de la Concertation à Kinshasa où le President de la republique du Congo Démocratique qui dit sur les listes électorales: "sur trois siège une pour la femme" voilà que la loi électorale n'accorde pas aux femmes cette opportunité et les hommes disent que la femme doit être compétitive.Elle doit mener sa campagne comme son collègue homme. Nul n'ignore la situation de la femme dans notre pays, discriminée, marginalisée, violentée à tel point qu'elle n'est presque pas repréntée dans les instances. La précarité, la pauvrté, l'analphabetisme ne la laisse pas l'ocasion d' apparaître sur la scène politique. Aussi les femme entre elle ne veulent pas elever leur collégue femme. La femme ne peut jamais être autonome avec cette situation decrite ci haut telle ce que j'ai retenu dans le cahier de charge; C'est pourquoi, nous interpellons toutes les femmes, les hommes acquis à la cause de la femme pour changer le monde. Aussi les coutumes retrogrades restent un grand obstacles pour la femme aussi longtemps qu'elle ne peut hériter ni avoir sa propre terre. Nous savons que ce que subit la femme congolaise presque les femmes du monde le sibissent aussi. Lancons un appel à toutes les femmes du monde à se serrer les coudes car la lutte est encore longue et elle neccessitent le concour de tous our la construction d'un monde et d'un avenir meilleur. MERCI

Comments 1

Log in or register to post comments
Yvette Warren
May 05, 2015
May 05, 2015

I agree that until we women stand together for empowerment, we will not succeed in attaining justice.