Face à Bengrina, Finkielkraut et la « Meute » de Tipaza: le féminisme sans relâche !

Soumeya1
Posted November 17, 2019 from Algeria

 

En tant que femme algérienne, qui plus est francophone, j’ai eu l’immense “privilège” de lire et d’écouter ce qui suit en l’espace d’une seule et maudite semaine:

Je commence par l’histoire qui date du 14 novembre 2019, celle d’une jeune femme est séquestrée, violentée puis violée à tour de rôle par un groupe d’hommes à Tipaza, en Algérie. Les criminels sont interceptés par la gendarmerie puis arrêtés. La jeune femme prise en charge (physiquement, faudra repasser pour l’aspect psychologique), et la justice suit son cours. L’information est rendue publique, et là c’est le déferlement de commentaires ignobles sur les réseaux sociaux: slut-shaming, apologie du viol, sottises, moqueries, la plupart dits sous couvert de leçon de morale et de religion.

Voici ce à quoi nous avons à faire face, même quand nous avons la « chance » de voir les criminels arrêtés, même quand les preuves sont là et qu’on doive nous croire. Au final, rappelle toi, femme, que si tu es violée ou agressée, c’est que tu l’as bien cherché, d’une manière ou d’une autre. A 3h du matin (prétendument) avec ton copain sur la corniche… tu cherches la liberté, l’amour, ou peut-être de l’intimité avec ton bien-aimé et tu repars violée à multiple reprises et violentée par un groupe d’hommes? TU L’AS EVIDEMMENT CHERCHÉ. Ton époux t’as battue ? Mais…que lui as-tu donc fait pour qu’il perde son sang froid?! Quoi que tu fasses (ou pas) ce serait donc de ta faute, ne serait-ce qu’un tout petit peu.

Pourquoi parlons-nous de cela en fait? Le jugement est tombé, il est bien connu d’ailleurs. Tu déshonores la société droite et bien pensante, tu ne peux donc que mériter ce qui t’arrive. Culture du viol, ô culture du viol, de tout temps tu as choisi ton camps et tes coupables.

Je saute sans transition à l’intervention de l’écrivain Alain Finkielkraut, en roue libre le 13 novembre sur LCI face à Caroline de Haas. Un échange sur le viol et l’affaire Polanski. Je cite l' »intellectuel » « VIOLEZ VOS FEMMES, VIOLEZ-LES, MOI JE VIOLE LA MIENNE TOUS LES JOURS. » C’était censé être, selon Nicolas Pujadas, « du second degré ». Il faudrait visiblement accepter du second degré sur le… viol. Un autre intervenant, cette fois-ci sur FranceInter le 12 novembre dit, je cite  » Je suis allé voir le film de Polanski juste pour embêter les féministes ». Renouer avec des artistes violeurs et agresseurs avérés serait non seulement normal, mais ce seraient des sottises de féministes que de ne pas vouloir dissocier l’homme de l’artiste. Woody Allen, Bill Cosby, Betrand Cantat, Saad Lemdjared, Cheb Mami… nous continuons de vivre dans des sociétés qui regardent ailleurs quand on nous violente, viole, séquestre, tue.

Je reviens là à l’Algérie, ou plus précisément à la scène « politique » algérienne, avec l’histoire d’un -pseudo- candidat aux élections-mascarades algériennes  (à 0% de Valeur Ajoutée) au nom de Abdelkader Bengrina, qui prend les femmes comme cheval de bataille de son “programme” (inexistant). Au rendez-vous: florilège de bêtises, de fausses informations et d’inepties, qui malgré le “non-évènement” que représentent ces élections et leur rejet de la part d’une bonne partie de la population, sont diffusées tout azimuts à la TV, à la radio, et sur les réseaux sociaux. La violence politique que cela représente vient s’ajouter à un climat à la base défavorable au respect et à la promotion des droits des femmes, leur émancipation et leurs libertés individuelles. Même si ce piètre personnage est décrié par quasiment tout le monde, ce matraquage médiatique ne sera sûrement pas sans conséquence sur la l’inconscient collectif, précisément sur les groupes les plus enclins à adopter ce types de pensées et de discours.

Étant visiblement bien loties cette année, nous comptons également un autre imposteur parmi ces candidats, Abdelmadjid Tebboune qui surfe sur la vague de l’égalité des sexes. Ce serait notre sauveur, il jure et promet de la consacrer (chose prétendument déjà faite). Plus amusant encore, on devrait le croire! Lui qui n’a JAMAIS montré d’intérêt à cette question de près ou de loin, et lui, homme avéré du système Bouteflikiste que femmes et hommes du Mouvement populaire ont déjà réfuté clairement. On joue avec l’égalité et l’équité en mode khorti (bullshit*) , parce qu’on ne risque rien. Si on peut « duper » quelques femmes par-ci par-là pourquoi pas, car évidemment elles sont « dupables », elles sont femmes voyons.

C’est ainsi qu’en connaissances de tous ces faits, qui sont à ce stade quasiment anecdotiques tant ils sont récurrents et normalisés, il semblerait tout de même qu’on doive, nous femmes, faire preuve de patience, être raisonnables, compréhensives, pas trop agressives au risque d’être… misandres! Nous ne porterions, dés lors, que maladroitement (selon messieurs) « notre cause ». Attention donc! Hausser le ton, perdre son sang froid, dire un jour après un enchaînement de violences en tous genres « men are trash », ressentir ou exprimer un tantinet de « haine » ou de frustration serait «contre-productif pour notre cause ».

Bizarrement, il semblerait que ces bien pensants savent TOUJOURS quoi et comment faire, dommage qu’ils ne puissent pas le faire eux mêmes … ah mais oui c’est « notre cause » pas la leur.  Et puis de toutes manière c’est une histoire de feminazis, on sait toutes et tous que les « vraies femmes », elles, se taisent, ou au moins ne font pas trop de bruit, chut ça chahute et on n’aime pas ça. 

Enfin…J’ai le coeur lourd. Je suis meurtrie par ce qui nous arrive collectivement. Hélas pour moi/nous, nous n’avons pas le droit au répit, c’est du 365j/365. Et bien que mon espoir de voir un meilleur lendemain, surtout pour les femmes et filles de ce pays s’amoindrissent, ma determination à resister et à changer ce que je peux s’accroît, paradoxalement.

Dans une dizaine de jours c’est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, qui marque le début de la campagne internationale menée à ce sujet: MOBILISONS-NOUS. Où que nous soyons, parlons-en, protestons contre toutes les formes de violences mais surtout, contre la culture du viol et de l’impunité sociale. Car oui, tu peux être survivant-e et même obtenir « justice » légalement parlant, mais le poids du jugement de la société est souvent insoutenable.

Face aux violences physiques, sexuelles, verbales, politiques et institutionnelles; face à Bengrina, Finkielkraut et la « Meute » de Tipaza doit se dresser un féminisme organisé, actif, inclusif et …infatigable!

Soumeya

La version originale de cet article a été publié sur mon blog "Kalimateblog" : https://bit.ly/37f0Hxp

Comments 18

Log in or register to post comments
Dr Jackie
Nov 17
Nov 17

Cher Soumeyai,

Merci beaucoup d'avoir dénoncé la violation des droits des femmes en Algérie. C’est ce que nous devons continuer à faire… prendre la parole pour nos femmes et nos filles. Nous devons élever une génération de filles et de garçons qui voient le viol comme une violation flagrante des droits de l'homme. Il doit y avoir un changement de culture et avec des gens comme vous, il y a de l'espoir pour l'avenir. S'il vous plaît continuez à écrire, continuez à parler.

Dear Soumeyai,
Thank you so much for speaking up against the violation of women's right in Algeria. This is what we have to keep doing....speaking up for our women and girls. We must raise a generation of girls and boys who see rape as a gross violation of human rights. There has to be a cultural shift and with people like you, there is hope for the future. Please keep writing, keep speaking.

Soumeya1
Nov 18
Nov 18

Je vous remercie pour votre soutien! Nous ne lâcherons rien:)

Wassila Mouzai
Nov 18
Nov 18

Merci de nous révéler que la bêtise humaine est internationale , se pavaner sur des plateaux de télé , à des heures de grandes écoutes pour afficher autant de mépris est un crime à lui seul
Bravo pour ton article

Jill Langhus
Nov 18
Nov 18

Salut Soumeya,

Comment ça va? C'est très triste ce qui se passe dans votre pays. Je suis d'accord avec le Dr Jackie N'abandonnez pas et continuez à élever votre voix. Je doute que vous soyez le seul à vouloir voir du changement.

Vous voudrez peut-être envisager de soumettre ce message à l'actuel appel de l'histoire "#IStandWithHer":
https://www.worldpulse.com/raise-your-voice/istandwithher

J'espère que vous avez une bonne semaine!

J'adore ta nouvelle photo de profil, au fait :-)

Soumeya1
Nov 18
Nov 18

Merci pour ton retour Jill!
Je pensais à la soumettre mais je ne savais pas si elle était compatible, je vais le faire quand même :)
Excellente semaine à toi.

Soumeya

Jill Langhus
Nov 18
Nov 18

Oui, je le pense! De rien, et bonne chance!

Avoir un bon, aussi.

Lisbeth
Nov 18
Nov 18

Hi Sumayai,
Thanks for sharing the happenings in your country. Sorry for the current occurrences. I also agree you should not give up on issues.
Best wishes on your submission.
Warm regards

Soumeya1
Nov 18
Nov 18

Many thanks for your support Lisabeth!

Best wishes

Bonjour Soumeyai,

Merci beaucoup d'avoir exprimé la colère avec tant de passion pour la violation des droits des femmes. Veuillez continuer à parler et à élever votre voix au nom des victimes sans voix.

Soumeya1
Nov 18
Nov 18

Merci à vous d'entendre cette voix! Je m'engage à ne jamais passe outre tant que je suis vivante!
Force à nous toutes.

Bien à vous,

Soumeya

De rien, chère soeur. Restez fort et courageux. Continuez ce bon travail.

Zohra Elias
Nov 18
Nov 18

Bonjour,

Je suis entièrement d’accord sur la situation que vivent les femmes Algériennes sous l’égide du patriarcat.
Mais restons mobilisées pour nos droits, et dénonçons ces actes ignobles !

Merci d’avoir partagé cet article instructif avec nous.

Soumeya1
Nov 18
Nov 18

Bonjour compatriote, contente de trouver une autre Algérienne sur cette plateforme !
Bien sûr, nous ne lâcherons rien !

Bien à toi

Zohra Elias
Nov 19
Nov 19

Le plaisir est partagé !

Merci.

lizzymark
Nov 18
Nov 18

Thanks for standing against the abuse of women and speaking up. This is an evil that must stop as we together raise our voices. Thanks for shearing.

Soumeya1
Nov 18
Nov 18

Thank you for your support Lizzy!

Anita Shrestha
Nov 18
Nov 18

Thank you for sharing

Spiritedsoul
Nov 23
Nov 23

Thankyou for speaking up.
Hugs,
Jess.