La journée Internationale de la Femme,qui intervient le 08 mars de chaque année a été institué pour amener l'humanité entière à réflechir sur la condition de la femme à travers le monde.Plusieurs années après et se référents à beaucoup de sources crédibles,la situation de la femme demeure préoccupante.Elle est discriminée et cela dans tous les secteurs de la vie comparativement à l'homme,un partenaire avec qui poutant elle est appelée à travailler pour le très grand bien de la société toute entière.Malgré nombre d'instruments juridiques protégeant la femme tant nationaux qu'internationaux(auxquels notre pays à d'ailleurs adhéré) à savoir,la constitution de la RDC,la déclaration universelle des droits de l'homme,la charte africaine des droits de l'homme,la résolution 1325...La situation de la femme ne s'est pas beaucoup améliorée.

Les causes sont nombreuses,et à voir notamment dans le manque de connaissances des textes réglementaires quant à ce,le manque de leur application par les autorités habilitées,mais et surtout,la traditionnelle raison prépondérante des coutumes rétrogrades.

Topic Leadership
Comment on this Post

Comments

Dear Marcelle,

Thank you so much for sharing this. As I was reading your post you made me think of so many different things with the great points that you brought up about how although great resolution and constitutional changes can be made but nothing will change if these laws are not enforced and if customs are not changed. In order to have real change for women rights enforcement, custom and cultural changes need to happen and evolve together. You brought up some excellent points and I want to say thank you for sharing about this important topic.

Sincerely,  Alyssa Rust 

Related to this Post

Leadership

Just as it takes a whole village to raise a child, it will take a united global community to create the kind of world we wish to see.